Sidney «Big Sid» CATLETT

(Batteur)

Né à Evansville (Indiana) le 17 janvier 1910

Décédé à Chicago (Illinois) le 25 mars 1951

Il apprend pendant peu de temps le piano avant d’opter pour la batterie.

Sa famille s’étant installée à Chicago, il y poursuit ses études à la «Tilden High School» où il reçoit des leçons de batterie de Joe RUSSEK. Il commence alors à jouer avec plusieurs orchestres peu connus. Vers 1928 il remplace Dick Curry dans l’orchestre du clarinettiste Darnell HOWARD au «Club Arlington». En 1928, recommandé par Zutty Singleton, il entre dans l’orchestre de Carroll DICKERSON, puis en 1929 rejoint le pianiste Sammy STEWART au «MichiganTheatre» de Chicago. Il tourne ensuite avec Stewart et joue en résidence à New York au printemps de 1930. Il travaille ensuite à New York avec le banjoiste Elmer SNOWDEN (1931-32), puis de juin 1932 à la fin de 1933 avec Benny CARTER, dont deux mois sous la direction de Fletcher HENDERSON. Il joue également de l’été 1933 à l’automne 1934 dans l’orchestre du trompettiste Rex STEWART à l’«Empire Ballroom». Il prend part en free-lance à plusieurs séances d’enregistrement, notamment avec le compositeur anglais Spike HUGHES, le guitariste Eddie CONDON et d’autres. En 1934-35 il joue avec les«McKinney’s Cotton Pickers» puis retourne à Chicago. Là il dirige un sextette avant de rejoindre le «Jeter-Pillars Orchestra» à St. Louis. Il retourne ensuite à Chicago pour travailler avec Fletcher HENDERSON au «Grand Terrace» (mars à mi-mai 1936). En septembre 1936 il rejoint l’orchestre du saxophoniste Don REDMAN avec lequel il reste jusqu’à la fin de 1938. Il entre ensuite dans le Grand Orchestre de Louis ARMSTRONG où il demeure jusqu’au début de 1941. Il joue ensuite brièvement avec le trompettiste Roy ELDRIDGE et travaille avec Benny GOODMAN de juin à octobre 1941. Il revient ensuite dans l’orchestre de Louis ARMSTRONG de fin 1941 à l’été 1942. D’août 1942 au début de 1944 il joue avec le pianiste Teddy WILSON, puis dirige son propre quartette du printemps 1944 à 1947 dans diverses résidences de New York: «Three Deuces», «Spotlite», Downbeat» etc…, à Los Angeles, Chicago, Detroit etc… Il tourne également avec «Concert Varieties» et remplace Sonny Greer malade chez Duke ELLINGTON en 1945.

À la fin de 1946 il dirige brièvement un big band sous son nom et, à partir d’août 1947, fait partie du «All Stars» de Louis ARMSTRONG avec lequel il reste jusqu’à ce qu’il tombe malade au printemps 1949. Ayant arrêté les tournées, il devient le batteur maison du «Jazz Ltd» de Chicago, travaillant avec le trompettiste Muggsy SPANIER, Sidney BECHET, les trombonistes Miff MOLE et George BRUNIS et d’autres. En décembre 1950 il prend part à un concert à «Carnegie Hall» avec le contrebassiste John KIRBY. On peut le voir au sein de cette formation dans le film «Cinderella».

Ayant contracté une pneumonie au début de 1951, il semble récupérer, mais il décède terrassé par une crise cardiaque le 25 mars 1951 à Chicago.