Michel ATTENOUX

(Saxophoniste alto et soprano)


( ici avec Teddy Martin, dr et Cat Anderson, tp)

Né à Paris (France) le 14 juin 1930

Décédé à Laval (France) le 24 avril 1988

Enfant, il apprend le piano et plus tard le saxophone soprano. Il commence alors à jouer avec un orchestre amateur.

Ayant formé son propre groupement, il accompagne en 1952 le trompettiste américain «Peanuts» HOLLAND et devient l’année suivante avec ses musiciens, l’orchestre maison du «Metro Jazz» à Paris (boite de jazz rebaptisée plus tard «Les Trois Mailletz». La formation comprend alors le clarinettiste Gérard Badini, le trompettiste Louis Henry, le pianiste Georges Arvanitas, le contrebassiste Guy Pedersen et entre autres, le batteur François «Moustache» Galepides.

Durant cette résidence aux Trois Mailletz, il reçoit et accompagne les solistes de passage, tels Sidney BECHET, Albert NICHOLAS, d’autres encore. Avec son orchestre il enregistre avec le tromboniste James ARCHEY en soliste vedette.

En 1955 il passe du soprano au saxophone alto et modernise son style en s’inspirant de Johnny Hodges, devenant un des meilleurs spécialistes de cet instrument en France.

Par la suite il joue dans divers clubs parisiens avec les solistes américains de passage et tourne avec son orchestre pour les Jeunesses Musicales de France.

En 1975 il se produit avec un sextette au Festival de Newport et fonde ensuite avec «Moustache» le groupe «Les P’tits Français» qui joue régulièrement à l’Hôtel Méridien de Paris. Cette formation comprend entre autres le remarquable vibraphoniste français Geo DALY.

Au milieu des années quatre-vingts, atteint d’un cancer de la gorge, il ne peut plus jouer régulièrement et finalement, décède chez lui, à Laval, le 24 avril 1988.