Bunny BRIGGS

(Tap-Dancer – Chanteur)

Bunny BRIGGS

Né à New York le 26 février 1922

Décédé à Las Vegas (Nevada) le 15 novembre 2014

Enfant, il est influencé par le tap dancer Bill « Bojangles » ROBINSON.

En 1931 il travaille dans des maisons privées et avec le pianiste Luckey ROBERTS et ses « Society Entertainers ».

Plus tard il chante avec l’orchestre de Lucky MILLINDER, devient danseur vedette avec l’orchestre du trompettiste Erskine HAWKINS et se produit avec le tap-dancer Baby LAURENCE qui devient une autre influence de son tap-dancing.

Vers 1943 il passe trois semaines à danser avec l’orchestre du pianiste Earl HINES.

Il développe sa technique et y ajoute des éléments de pantomime.

Il quitte Earl HINES pour travailler avec Count BASIE, puis chante et danse avec l’orchestre du saxophoniste Charlie BARNET avec lequel il enregistre en 1947-49 et en 1958.

En 1950 il est filmé avec le trio du pianiste et chanteur Nat « King » COLE et l’orchestre du saxophoniste Benny CARTER dans le court métrage « King Cole and his Trio ».

Entre 1963 et 1965 il danse avec l’orchestre de Duke ELLINGTON, spécialement son fameux solo sur « David danced before The Lord with all his night » qui est enregistré et filmé.

Plus tard il enregistre avec le batteur Oliver JACKSON (1977-78) et apparaît dans le film documentaire « No maps on my taps » (1978) et dans le film « Tap » (1988).

Il danse au « Jazz Tap Festival » de San Francisco en 1987 et en 1990 ainsi que dans le musical show « Black and Blue » (1989).

De même dans la nouvelle édition du concert de musique sacrée de Duke ELLINGTON et à San Francisco à la fin des années 1980.

Il continue à tourner internationalement jusque dans les années 1990.

Il est décédé le 15 novembre 2014