Derick K. GRANT

(Tap Dancer – Chorégraphe)

Derick K. GRANT

Né à Boston (Massachusetts) le 19 mai 1973

Né dans une famille de danseurs, il est élevé par ses grands-parents.

Sa mère et sa tante ont été élevées à l’école de danse de Mildred KENNEDY à Boston.

Derick dit : « J’ai été élevé en dansant dès l’âge de deux ans.

Quand j’étais jeune, tous les membres de ma famille dansaient.

Mildred KENNEDY a été la « mère » de plusieurs danseurs tels que Dianne WALKER, Arlene KENNEDY et Andrea Herbert MAJOR.

Durant l’année scolaire, Derick étudie la danse au « Major’s Studio » et avec Dianne WALKER au « Leon Collins’ Studio » de Brooklin.

Il passe les étés à Los Angeles au « Paul and Arlene KENNEDY’s (les enfants de Mildred) Universal Dance Design » ouvert en 1980.

Il considère les KENNEDY comme sa famille, les appelant respectueusement oncle et tante, se considérant lui-même comme la 3ème génération des danseurs KENNEDY.

Lorsqu’il n’étudie pas au Studio, il regarde la télévision.

Le premier film qui l’a impressionné est le documentaire « No Maps on My Taps » (1979).

En 1982, lorsqu’il a huit ans, les stars de « No Maps... » Chuck GREEN, Bunny BRIGGS et Sandman SIMS sont sur scène à Boston en tournée promotionnelle du film.

Trois jeunes danseurs sont choisis pour figurer dans le show et représenter les vedettes lorsqu’elles étaient jeunes.

La directrice, Dianne WALKER, choisit les trois meilleurs danseurs : Dwayne JONES pour tenir le rôle de Chuck GREEN, Rashan BURROUGHS celui de Bunny BRIGGS et Derick GRANT celui de Sandman SIMS.

Au cours de ses vingt premières années, Derick devient le principal danseur de « Jazz Tap Ensemble » qui joue pendant trois ans et tourne dans le monde.

Pendant cette période, il reçoit le « Princess Grace Award » du jeune artiste montant.

En 1992 il est dans la revue « Tobi Tobias ».

En 1996 il danse dans « Bring in ‘da Noise, Bring in ‘da Funk » à « Broadway » et au « Joseph Papp Public Theater ».

Par la suite il travaille régulièrement autour du monde pour différents shows de tap dance tels que « Tap to You ».

Le reste du temps il vit à New York avec sa femme, son fils et sa fille.