Augustine « Gus » AIKEN

(Trompettiste)

Augustine «  Gus  » AIKEN

Né à Charleston (Caroline du Nord) le 26 juillet 1902 ou 1903

Décédé à New York en avril 1973

Son vrai nom est AITKEN.

Son année de naissance n’est pas certaine.

Le registre de Sécurité sociale donne 1903.

Il est élevé au « Jenkins Orphanage » de Charleston où il reçoit une large formation musicale et tourne avec les orchestres de l’orphelinat.

À partir de 1921 il se rend à New York et de novembre 1921 à janvier 1922 il tourne avec les « Black Swan Masters » sous la direction du pianiste Fletcher HENDERSON, accompagnant la chanteuse Ethel WATERS.

De mai 1922 au milieu de 1924 il est membre des « Real Jazzers of Jazz » sous la direction du chanteur Gonzell WHITE, travaillant souvent à New York, bien que l’orchestre fasse une longue tournée à Cuba en 1923.

Il continue à tourner avec des shows à la fin des années 1920 et enregistre avec l’orchestre du pianiste Charlie JOHNSON en 1930 ainsi qu’avec des chanteuses de blues telles que Clarta SMITH.

On peut l’entendre à son avantage dans « Black Cat Moan/Strugglin’ Woman’s Blues » (1927).

En 1930 il joue brièvement avec le « Mills Blue Rhythm Band », les orchestres du pianiste Luis RUSSELL (1931), du banjoïste Elmer SNOWDEN (1932) et Lucky MILLINDER vers 1934.

Il travaille ensuite régulièrement avec Luis RUSSELL à partir de 1934, restant dans la formation lorsque Louis ARMSTRONG en prend la direction en mars 1937.

À l’automne 1937 il rejoint un orchestre dirigé par le flûtiste Alberto SOCARRAS.

En 1941 il enregistre quatre titres comprenant « I ain’t gonna give nobody none o’ this jelly roll » avec Sidney BECHET.

Après une courte période dans l’orchestre du pianiste Buddy JOHNSON (1944) il travaille à New York en freelance.

Plus tard il joue avec le tromboniste Jimmy ARCHEY (vers 1951) et au cours des années 1960 dirige son propre orchestre.

Son frère Gene « Bud » AIKEN décédé le 21 août 1927 était aussi membre des orchestres du « Jenkins Orphanage ».

Il jouait du trombone et de la trompette.

Il avait rejoint son frère lors de la tournée d’accompagnement d’Ethel WATERS.

Gus AIKEN est décédé en avril 1973.