Harold «Shorty» BAKER

(Trompettiste)


Né à St. Louis (Missouri) le 26 mai 1914

Décédé à New York City le 8 novembre 1966

Son frère, Winfield, était tromboniste. Batteur à l’origine, Harold choisit finalement la trompette et joue dans l’orchestre de son frère. Il prend des leçons avec P.G. Lankford à St. Louis. Vers 1930, il débute avec Fate Marable, puis joue avec Erskine Tate à Chicago avant de revenir à St. Louis rejoindre les «Eddie Johnson’s Crackerjacks» (1932-33). Ensuite, il joue dans l’orchestre dirigé par son frère. De 1936 à 1938, il est dans l’orchestre de Don Redman, puis joue brièvement avec Duke Ellington en 1938. En avril 1939, il entre dans le big band de Teddy Wilson, qu’il quitte au début de l’année suivante pour rejoindre Andy Kirk. Il joue avec Kirk jusqu’au printemps de 1942. Il co-dirige ensuite un sextette avec Mary Lou Williams avec qui il était marié à l’époque.

En septembre 1942, il entre dans l’orchestre de Duke Ellington, jusqu’à sa mobilisation dans l’armée au printemps 1944. Invité avec Duke Ellington en 1945, il joue régulièrement avec le Duke de l’été 1946 jusqu’au début de 1952. Il joue alors en quartette avec Teddy Wilson, puis dans le petit groupement de Ben Webster et en free-lance à New York.

Fin 1954, il rejoint l’orchestre de Johnny Hodges, puis joue de nouveau de 1957 à 1963 chez Duke Ellington avec quelques absences. Durant cette période, il joue aussi avec Dick Vance au «Savoy» de New York, avec Claude Hopkins, Bud Freeman etc… il dirige aussi son propre quartette.

Fin 1964, il joue au «Métropole» de New York. Il continue encore à jouer, diminué par la maladie. Fin 1965, il subit une importante opération qui le garde un certain temps hospitalisé. Il est désormais incapable de jouer de la trompette. Il décède finalement à New York d’un cancer de la gorge le 8 novembre 1966.