Robert W. «Bob» BURNET

(Trompettiste et arrangeur)


                                                                               (photo provenance internet)

Né à Chicago (Illinois) en 1912

Décédé le 3 août 1984

Sa mère était chanteuse. Il commence par apprendre la batterie dès l’âge de cinq ans, puis prend des leçons de piano jusqu’à l’âge de quatorze ans et joue du banjo dans l’orchestre de son école à l’âge de quinze ans. Après des études dans une École préparatoire à Lausanne en Suisse, il suit les cours de la «Berkshire School», troque sa montre pour une trompette et devient chef de l’orchestre de l’École. Plus tard il étudie à l’Université de Yale et joue dans les orchestres d’étudiants. Il joue ensuite pour un temps dans les orchestres des hôtels de Bermuda avant de revenir à Chicago.

Il entre dans le «Eddie Neibauer’s Orchestra» et se rend à New York pour un engagement. Il joue ensuite dans l’orchestre de Charlie Barnet de 1938 à 1940, puis il forme son propre sextette comprenant cinq musiciens de couleur au «Cafe Society» (Uptown) en février 1941. Le sextette travaille ensuite brièvement chez «Nick’s» avant d’être dissous. Il rejoint alors l’orchestre de Charlie Barnet.

Durant la 2d Guerre Mondiale, il sert dans l’U.S. Army comme opérateur radio, en poste en Afrique du Nord, en Italie et en Autriche.

Après sa démobilisation il rentre à Chicago pour jouer avec Ray O’Hara, tout en travaillant dans l’électronique, reprenant brièvement des études à la «North Western University». Il enregistre avec les «Freddie Wacker’s Windy City Six» pour la marque Dolphin. En 1958 il se rend à Guadalajara au Mexique, et durant les années soixante il joue occasionnellement de la flûte dans l’orchestre symphonique local. Il est décédé le 3 août 1984.