Adolphus Anthony «Doc» CHEATHAM

(Trompettiste)

Né à Nashville (Tennessee) le 13 juin 1905

Décédé à Washington D.C. le 2 juin 1997

Son surnom de «Doc» lui vient du fait qu’il avait plusieurs parents dans une profession médicale. Il reçoit ses premières leçons de «Professor» N.C. Davis à Nashville.Il trouve son premier engagement professionnel dans l’orchestre de Marion Hardy pour le «Sunshine Sammy’s Show», puis tourne avec les «John «Bearcat» Williams’ Synco Jazzers» vers 1924. Il se rend ensuite à Chicago, jouant du cornet du saxophone soprano et ténor dans l’orchestre d’Albert Wynn, puis dirige son propre orchestre en 1926. Il enregistre au soprano avec Ma Rainey. Il rejoint ensuite Bobby Lee à Philadelphie comme trompette, puis travaille avec Wilbur De Paris de 1927 au début de 1928. Après un bref passage chez Chick Webb, il rejoint Sam Wooding à New York et se rend en Europe avec cet orchestre en mai 1928. Il quitte Sam Wooding en Europe et retourne aux U.S.A. au début de 1930, rejoignant les «Marion Hardy’s Alabamians». Il joue ensuite avec les «McKinney’s Cotton Pickers» de l’été 1931 jusqu’en 1932. Il joue ensuite dans l’orchestre de Cab Calloway de 1933 à 1939, incluant un voyage en Europe en 1934. Il revient en Europe d’août à octobre 1939 pour des vacances.

De retour à New York, il entre en octobre 1939 dans le big band de Teddy Wilson. Il joue ensuite brièvement chez Benny Carter en 1940 et joue quelque temps chez Fletcher Henderson (1941) et Teddy Hill. De septembre 1943 à 1945, il joue dans le sextette d’Eddie Heywood. Il enseigne ensuite dans son propre studio à New York et joue avec Claude Hopkins en 1946. À partir du printemps 1948, il joue régulièrement dans l’orchestre de Marcelino Guerra jusqu’en 1950. Il prend alors des vacances en Europe et joue pour des concerts du Hot Club de France. Durant les années cinquante et soixante «Doc» a beaucoup joué avec des orchestres Latino-Américains : Perez Prado (1951-52), Machito etc… Il tourne avec Cab Calloway durant l’été 1951, jouant surtout à Boston de 1952 à 1955 avec Vic Dickenson et d’autres. Il enregistre et effectue plusieurs tournées incluant l’Afrique et l’Europe avec Wilbur De Paris en 1960, et tourne en Europe avec Sammy Price en 1958. Il tourne ensuite en Afrique avec Herbie Mann en 1960. Pendant cinq ans, de 1960 à 1965, il dirige son propre orchestre à l’«International on Broadway» de New York. Il joue ensuite régulièrement avec Benny Goodman de mai 1966 à janvier 1967 (incluant un voyage en Belgique). Il tourne aussi en Europe avec le «Top Brass» en 1967. «Doc» continue ensuite à jouer en free-lance comme soliste avec divers groupes comme le «Ricardo Ray’s Latin-American Band». Il joue souvent à Puerto rico. À partir des années soixante-dix, on voit souvent «Doc» en Europe, notamment à la «Grande Parade du Jazz» de Nice et différentes tournées. Au cours de sa longue carrière, «Doc» a pris part à de nombreux enregistrements avec Count Basie, Max Kaminski, Pee Wee Russell, John Handy, Leonard Gaskin, Juanita Hall etc… Il a joué jusqu’au bout car la veille de sa mort survenue le 2 juin 1997, il jouait encore.