James «Taft» JORDAN

(Trompettiste-Chanteur)

Né à Florence (Caroline du Sud) le 15 février 1914

Décédé à New York City le 1er décembre 1981

Cousin du trompette Dave Riddick, «Taft» résidait à Norfolk (West Virginia). Il joue de la trompette et du baritone horn dans l’orchestre de la «St. Joseph’s School» où il apprend la musique avec le Dr. Josiah Bailey. Dès 1929, il travaille dans l’orchestre de Ben Jones de Norfolk, puis se rend à Philadelphie pour parfaire son éducation.

Il commence à jouer professionnellement dans un orchestre dirigé par le violoniste Jimmy Gorham et plus tard travaille à Philadelphie et New York avec George «Doc» Hyder. Durant cette période, il participe à plusieurs sessions d’enregistrement avec les «Washboard Rhythm Kings » et le «Washboard Rhythm Band» .

En septembre 1933 il entre dans l’orchestre de Chick Webb. À part six semaines avec l’orchestre de Willie Bryant en 1936, il reste dans l’orchestre de Chick jusqu’à la mort du chef en 1939 et continue à jouer dans la formation sous la direction d’Ella Fitzgerald jusqu’à l’été 1941. Durant l’année suivante, il dirige son propre orchestre de huit musiciens au «Savoy Ballroom» de New York et y reste jusqu’à la fermeture temporaire en avril 1943.

En mai 1943, il entre dans l’orchestre dc Duke Ellington dans lequel il joue jusqu’à l’été 1947. Il joue ensuite dans divers orchestres à New York, notamment un long séjour dans celui de Lucille Dixon au «Savannah Club» de 1949 à 1953.

À l’automne 1953, il part en tournée avec Don Redman, puis travaille en studio à New York tout en co-dirigeant un orchestre avec Dick Vance.

En mai 1958 il joue en Europe avec Benny Goodman et reste avec l’orchestre jusqu’en juillet. À partir de 1960, il dirige son propre quintette et joue aussi en free-lance avec divers leaders tout en travaillant en studio. Il a continué par la suite à jouer pour divers engagements jusqu’à sa disparition le 1er décembre 1981.