Thomas «Tommy» LADNIER

(Trompettiste)

Né à Mandeville (Louisiana) le 28 mai 1900
Décédé à New York City le 4 juin 1939

Il apprend la trompette avec Bunk Johnson, et se rend à Chicago vers 1917. Par la suite, il tourne avec un orchestre dirigé par le batteur John H. Wickcliffe. Vers 1921, il travaille pour Charlie Creath à St Louis et retourne à Chicago avec le violoniste Milton Vassar au «Lincoln Gardens» en 1922, puis avec Ollie Powers en 1923. En 1924 il enregistre avec Lovie Austin, puis joue brièvement avec Fate Marable et se joint à King Oliver. Appelé par Sam Wooding, il auditionne pour son orchestre à New York en avril 1925 et part en tournée en Europe en Juin 1925. En juin 1926, il quitte Sam Wooding à Berlin et séjourne en Pologne comme membre de la «Louis Douglas Revue». Début août 1926, il revient à New York et à la fin de ce mois, il joue dans l’orchestre du saxophoniste Billy Fowler au «Carlin’s Park» de Baltimore. Revenu à New York avec cet orchestre il joue au «Cameo Club» et à la «Brooklyn dancing school». Fin octobre 1926, il entre dans l’orchestre de Fletcher Henderson avec lequel il reste jusqu’à fin octobre 1927.

Début 1928, il repart en tournée avec Sam Wooding et se rend à nouveau avec cet orchestre en Europe en juin 1928. Il quitte Wooding à Nice au début de 1929 pour se joindre à Benton E. Peyton avec lequel il tourne en Europe durant plusieurs mois. En octobre 1929, il joue en Espagne avec les «Harry Flemming’s Blue Birds». Il travaille ensuite à nouveau avec la «Louis Douglas Revue» . Il forme ensuite son propre orchestre en France au printemps 1930 et rejoint Noble Sissle aux «Ambassadeurs» à Paris au cours de l’été 1930. Il est à Londres avec Sissle à la fin de 1930 puis rentre à New York avec l’orchestre. Il travaille ensuite avec Zutty Singleton pour accompagner un numéro des Berry Brothers.

Il forme ensuite avec Sidney Bechet les «New Orleans Feetwarmers». Cette formation joue au «Saratoga Club» puis commence un engagement de plusieurs mois au «Savoy Ballroom» de Harlem le 14 septembre 1932. L’orchestre est dissous au printemps de 1933. Devant le manque d’engagements, Ladnier et Bechet travaillent dans leur propre boutique : la «Southern Tailor’ shop» à New York. Lorsque Bechet rejoint Noble Sissle, Tommy Ladnier quitte New York et vit de quelques engagements avec son propre quintette dans le New Jersey, donnant aussi des leçons de trompette. Plus tard il travaille à Buffalo.

Il revient à New York au début de l’été 1937 et travaille à Newburgh (N.Y.). À la fin de 1938, suite aux efforts du critique Hugues Panassié, il est redécouvert et enregistre avec Mezz Mezzrow, Sidney Bechet et Ida Cox. Il apparaît au concert de Carnegie Hall «From Spirituals to Swing» en décembre 1938. Demeurant chez Mezzrow, il succombe à une crise cardiaque le 4 juin 1939.