John Bernard «Johnny» LETMAN

(Trompettiste-Chanteur)

Né à McCormick (Caroline du Sud) le 6 septembre 1917

Décédé à New York City le 17 juillet 1992

Il réside à Chicago, lorsqu’il commence à jouer dans des orchestres locaux d’enfants. Il joue ensuite dans l’orchestre de l’école supérieure qu’il fréquente. Vers 1934, il joue dans l’orchestre de Nat «King» Cole et travaille avec lui pendant un an. Il joue ensuite avec Gerald Valentine dans l’Illinois avant de jouer à Columbus dans l’Ohio avec l’orchestre du batteur «Scat Man» Carruther. Il travaille pendant un an avec l’orchestre de Jimmy Raschelle, puis retourne à Chicago pour rejoindre l’orchestre de Delbert Bright. Il joue ensuite brièvement dans la formation de Bob Tinsley et ensuite dans l’orchestre de Johnny Long.

À partir du début de 1940, il constitue sa propre petite formation et joue en résidence au «Joe’s De Luxe Cafe» de Chicago jusqu’au début de 1941. Un peu plus tard au cours de cette année, il travaille avec Horace Henderson. Puis passe un an dans l’orchestre de «Red» Saunders. En 1943, il travaille pour la défense, et aussi avec le saxophoniste alto Ted Buckner.

En 1944, il se rend à New York, puis vers la fin de l’année, commence une collaboration de deux ans avec Phil Moore. Il joue ensuite avec Cab Calloway de 1947 à 1949, Milt Buckner en 1949 et Lucky Millinder. En 1951, il joue peu de temps avec Count Basie et travaille avec le groupe de Sammy Benskin. Par la suite, il joue pour la télévison et dans les shows de Broadway.

Au cours des années cinquante et soixante, il dirige ses propres groupes à et autour de New York. Il enregistre comme sideman avec le trompette Joe Thomas en 1958, Stuff Smith et Chubby Jackson en 1959, et Panama Francis en 1960. Il joue aussi en free-lance avec Sam «The man» Taylor, Eddie Condon, Wilbur De Paris, Claude Hopkins, Phil Moore, Conrad Janis, Eddie Barefield, etc…

En 1968, il vient en France en tournée avec Milt Buckner, Tiny Grimes et Wallace Bishop. En 1977 il enregistre avec Lionel Hampton, Cozy Cole et Earl Hines. La même année, il fait une tournée en Europe avec l’orchestre de Sammy Price. En 1985-86, il fait une nouvelle tournée en Europe et aux U.S.A. avec les «New Orleans Blues Serenaders» (orchestre et chanteurs de la comédie musicale «One Mo’ Time»). Il apparaît aussi dans de nombreux festivals, et par la suite joue avec le «Harlem Blues and Jazz Band». Il est décédé le 17 juillet 1992.