George «Little Mitch» MITCHELL

(Trompettiste)


(musicien situé à l'extrême droite de la formation de Jelly Roll Morton, assis)

Né à Louisville (Kentucky) le 8 mars 1899

Décédé à Chicago (Illinois) le 27 mai 1972

Dès l’âge de douze ans, il étudie la trompette avec un voisin, Mr. Fields. Il commence à jouer avec l’orchestre de la «St. Augustine School», puis devient membre du «Louisville Musical Club Brass Band» dirigé par Wilbur Winstead et durant les mois d’été effectue de brèves tournées avec cet orchestre vers 1916-17.

Il quitte Louisville pour rejoindre le «Rabbit’s Foot Minstrel Show» dans le Mississippi. Il tourne dans le Sud avec ce show sous la direction de Mark Veal. Il quitte le show pour travailler avec le «A.G. Allen’s Minstels» pendant un an, et reçoit des leçons d’un trompette du Kentucky, Bobby Williams. De retour à Louisville, il continue à jouer avec le «L.M.C. Band and Orchestra» et travaille aussi dans l’orchestre dirigé par le trombone John Emory. Sur la recommandation de Bobby Williams, il se rend à Chicago à la fin de 1919. Là, il travaille avec les «Irving Miller’s Brown Skin Models» au «Grand Theatre» et joue pendant huit mois au «Club Alvarede» (plus tard «The Nest») avec le violoniste Arthur Sims. Il joue ensuite au «De Luxe» à partir de la fin de 1920 avec le pianiste Tony Jackson, le clarinettiste Horace Diemer, le batteur Tubby Hall, Ida Mae Marples etc…

Il quitte Chicago en 1921 pour faire une tournée avec l’orchestre de Clarence Miller, tournée qui prend fin à Hamilton dans l’Ontario en 1922. Il travaille ensuite à Detroit et revient à Louisville avant de rejoindre l’orchestre de Doc Holly à Milwaukee. Il retourne à Chicago en 1923 jouer dans l’orchestre de John Wickliffe, puis rejoint Carroll Dickerson au «Sunset Cafe», puis plus tard au «Mahjong Club». À la fin de l’été 1924, il rejoint la formation de Doc Cooke au «Harmon’s Dreamland» et à la «White City», tout en jouant également avec Jimmie Noone au «Paradise Gardens». Il quitte Doc Cooke au cours de l’été 1925 et rejoint l’orchestre de Lil Armstrong au «Dreamland» de l’automne 1925 au printemps 1926. Au cours de cette période, il enregistre en free-lance avec les «Red Hot Peppers» de Jelly Roll Morton, les «New Orleans Wanderers» etc… Au cours de l’année 1926, il travaille aussi avec l’orchestre du saxophoniste Vernon Roulette dans divers clubs de Chicago : la «Jeffrey’s Tavern», l’«Hollywood Barn», le «Cafe de Paris». Au printemps 1927 il joue avec Dave Peyton et en septembre revient avec Doc Cooke. À l’automne 1929, il est avec Earl Hines. Il le quitte au printemps suivant et revient dans cet orchestre de l’été 1930 au printemps 1931. Il joue ensuite dans quelques clubs et abandonne la musique pour devenir coursier de banque. Durant les années trente, il joue à l’occasion l’été avec le «W.P.A. Band». Il cesse de jouer définitivement au début des années soixante. Il est décédé le 27 mars 1972.