Joe «King» OLIVER

(Cornettiste - Trompettiste)

Né près de la Nouvelle-Orléans le 11 mai 1885

Décédé à Savannah (Georgia) le 8 avril 1938

Pendant l’adolescence, il perd l’usage d’un œil au cours d’un accident.

De 1908 à 1917 il joue avec différents brass bands et orchestres de danse tels que l’Olympia Brass Band, l’Onward Brass Band, le Magnolia Band, l’Eagle Band et le Allen’s Brass Band. Vers 1912, il travaille à l’«Abadie Brothers’ Cabaret» au sein du «Richard M. Jones Four Hot Hounds», en 1914 au «Pete Lala’s saloon» avec Kid Ory et dirige aussi son propre orchestre.

Il rejoint à nouveau Kid Ory en 1917 et le quitte en 1918 pour se rendre à Chicago dans l’orchestre du clarinettiste Lawrence Duhé au «Dreamland Cafe» et dans celui du bassiste Bill Johnson au «Royal Gardens». Un peu plus tard, il devient le leader de l’orchestre de L. Duhé et joue dans diverses résidences de 1920 à mai 1921. Il part ensuite en Californie, joue à San Francisco, Oakland, Leak’s Lake etc… Il retourne ensuite à Chicago en avril 1922 et commence un séjour avec son propre orchestre au «Lincoln Gardens» le 17 juin 1922. L’orchestre s’appelle le «King Oliver;Creole Jazz Band» et comprend Honoré Dutrey au trombone, Johnny Dodds à la clarinette, Lil Hardin au piano, Bill Johnson à la contrebasse et au banjo et Baby Dodds à la batterie. Au cours de l’été, il fait appel à Louis Armstrong comme second cornet. En avril 1923, il enregistre ses premiers disques avec cette formation. Il joue au «Lincoln Gardens» jusqu’en décembre 1924.

Il constitue alors en 1925 un nouvel orchestre : les «Dixie Syncopators» . Cette formation comprend dix musiciens dont : Kid Ory au trombone, Albert Nicholas, Barney Bigard et Billy Paige remplacé plus tard par Darnell Howard aux saxophones et clarinettes, Luis Russell au piano, Bud Scott au banjo, Bert Cobb au tuba, Paul Barbarin à la batterie et Bob Shoffner comme second cornet. Il joue avec cette formation au «Plantation Cafe» de février 1925 au printemps 1927. Il joue ensuite à Detroit et St Louis avant de se produire au «Savoy Ballroom» de New York en mai 1927. L’orchestre est dissous à l’automne 1927. En 1928, il participe à plusieurs enregistrements de Clarence Williams et dirige diverses formations pour ses propres enregistrements.;Il reforme des orchestres à l’occasion pour des engagements spécifiques.

En 1930, il reforme un orchestre régulier pour une tournée. Il quitte New York et vit un temps à Nashville, Tennessee. En 1931, il reforme un nouvel orchestre et recommence des tournées. Les personnels changent et avec diverses fortunes, King Oliver continue à diriger des orchestres jusqu’en 1937. Sa dernière tournée ayant été catastrophique, il se fixe à Savannah, Georgia où il travaille comme homme de peine. Ayant perdu ses dents, il ne pouvait plus jouer de trompette. Sa santé ayant décliné rapidement, il meurt à Savannah le 8 avril 1938 et l’enterrement à lieu à New York le 12 avril 1938. ;