Robert Victor «Bobby» ou «Bobbie» STARK

(Trompettiste)

Né à New York City le 6 janvier 1906

Décédé à New York City le 29 décembre 1945

À quinze ans, il commence par apprendre à jouer de l’alto horn et des instruments à anches avec le Lt Eugene Mikell Sr. à la «M.T. Industrial School» de Bordentown (New Jersey). Il étudie aussi le piano avant d’adopter la trompette. Son premier engagement professionnel a lieu au «Small’s» de New York fin 1925 avec June Clark. Il joue ensuite avec divers orchestres de New York : Edgar Dowell, Leon Abbey, Duncan Myers, Bobbie Brown, Bobby Lee, Billy Butler, Charley Turner et travaille aussi brièvement avec les «McKinney’s Cotton Pickers». Il est dans la formation de Chick Webb en 1926 -1927 et rejoint l’orchestre de Fletcher Henderson comme principal soliste en novembre 1927, formation dans laquelle il reste jusqu’au début de 1934, mis à part une courte période avec Elmer Snowden au début de 1932.

Début 1934, il quitte Fletcher Henderson pour rejoindre à nouveau l’orchestre de Chick Webb avec lequel il joue jusqu’en 1939. À la mort de Chick, il reste dans l’orchestre repris sous le nom d’Ella Fitzgerald jusqu’en 1940, et devient par la suite musicien free-lance.

Le 14 novembre 1942, il est incorporé dans l’U.S. Army et joue dans un orchestre militaire en Arizona. Il est réformé le 19 novembre 1943. Il revient alors à New York et travaille au «Tony Pastor’s Club» avec l’orchestre de Garvin Bushell d’avril à juillet 1944. Il joue ensuite à «Camp Unity» avec Cass Carr jusqu’à ce qu’il se joigne au sextette de Benny Morton au «Cafe Society» de New York en septembre 1944 et y demeure jusqu’à sa mort survenue le 29 décembre 1945.