Irvin STOKES

(Trompettiste)

Né à Greensboro (Caroline du Nord) le 11 novembre 1926

En 1947, il se rend à New York où il commence à jouer professionnellement. En 1949, il enregistre avec un sextette dirigé par le saxophoniste alto Charlie Singleton. Durant les années cinquante, il tourne avec l’orchestre de Mercer Ellington et travaille souvent dans des big bands tels que Tiny Bradshaw, Andy Kirk, Jimmie Lunceford, Erskine Hawkins, Duke Ellington et Buddy Johnson de 1956 à 1958.

Il joue ensuite dans un sextette dirigé par le guitariste Austin Powell en 1959 et 1960. Il enregistre avec Bobby Donaldson en 1960 et avec Lou Donaldson en 1963. Pendant les années soixante-dix, il est très actif, jouant souvent dans les orchestres qui accompagnent les comédies musicales de Broadway telles que «Hair».

En 1978, il fait une tournée en Europe avec l’orchestre de Thad Jones-Mel Lewis. À partir de l’année suivante, il joue régulièrement avec les «Panama Francis Savoy Sultans», participant à la «Grande Parade du Jazz» à Nice où il enregistre en 1979. Il enregistre aussi à New York en 1982. Cette même année, il fait une tournée en Europe avec Illinois Jacquet, puis en 1984 avec Oliver Jackson avec qui il enregistre comme co-leader. Il fait par la suite d’autres tournées avec Oliver Jackson jusqu’en 1989.

En 1988 et 1989, il joue dans le big band d’Illinois Jacquet, et tourne avec le «Count Basie Orchestra» sous la direction de Frank Foster en 1990. Durant les années quatre-vingt-dix, il joue régulièrement aux «Sunday brunches» du «Sweet Basil» de New York organisés par Doc Cheatham. Après la mort de «Doc» en 1997, il continue sous la direction alternée de Chuck Folds et Spanky Davis.

En 1999 et 2000, il travaille dans le «Statesmen of Jazz and Jacquet’s Jazz Legends», et continue à jouer jusqu’au décès d’Illinois Jacquet en 2004.