Samuel Aaron BELL

(Contrebassiste et pianiste)

 

 

 

Né à Muskogee (Oklahoma) le 24 avril 1922

Sa mère était professeur de piano.

Il étudie d’abord le piano, mais au College se dirige sur la trompette et le tuba, puis sur la contrebasse lors de ses études à la « Xavier University » au cours desquelles il travaille avec plusieurs orchestres à La Nouvelle-Orléans.

Il effectue son service militaire dans des orchestres de la « Navy » (1942-46), puis retourne à Muskogee où il enseigne la musique avant d’entrer dans l’orchestre d’Andy KIRK en 1947, formation avec laquelle il tourne à New York.

Il reste un an avec Andy Kirk, puis se fixe à New York pour terminer ses études à la « New York University ».

Au début des années 1950 il joue et enregistre avec Lucky MILLINDER, le pianiste Teddy WILSON (à l’Embers) et avec le saxophoniste Lester YOUNG avec lequel il tourne pendant deux ans après avoir terminé ses études.

Il joue alors avec Cab CALLOWAY, tournant au Canada et à Las Vegas.

Il joue ensuite avec les pianistes Billy TAYLOR et Herman CHITTISON, puis dirige son propre trio avec lequel il enregistre en 1955 et 1958.

Il travaille également avec diverses chanteuses dont Carmen McRAE vers 1959, avec de petits groupements et à Broadway dans le show « Compulsion ».

En avril 1960 il entre dans l’orchestre de Duke ELLINGTON où il forme avec le batteur Sam WOODYARD une solide section rythmique.

On peut les voir dans le film « Duke Ellington and his Orchestra » (1962).

Après avoir quitté Ellington en octobre 1962, il apparaît avec la formation de Dizzy GILLESPIE dans le film « The Cool World » (1963).

Pour le reste de cette décade, il joue en freelance et travaille dans les orchestres des théâtres de Broadway.

De 1969 à 1972 il est compositeur résident à « La Mama », un théâtre expérimental de New York et enseigne la musique dans un collège de Newark (New Jersey) à partir de 1970.

En 1975 il étudie à la « Columbia University ».

Dans les années 1990, à cause de son enseignement au Collège comme professeur de piano, il joue par la suite autant de piano que de contrebasse lors de ses prestations.

En 1978 il tourne comme contrebassiste avec les saxophonistes Harold ASHBY et Norris TURNEY et avec un groupe dirigé par le trompettiste Cat ANDERSON (1979).

En 1982 il visite le Sénégal avec un « All-Star Big Band » et retourne en Europe comme pianiste avec les « Clark Terry’s Spacemen » (1988-89).

En 1991 il enregistre à la contrebasse avec le quartet d’Harold ASHBY.