Joseph Rupert « Joe » BENJAMIN

(Contrebassiste)

 

 

 

Né à Atlantic City (New Jersey) le 4 novembre 1919

Décédé à Livingston (près de Morristown New Jersey) le 26 janvier 1974

Il étudie d’abord le violon avec Hall JOHNSON, puis la contrebasse et travaille comme copiste musical pour Jimmie LUNCEFORD.

Après avoir joué avec le trompettiste Mercer ELLINGTON (1946) il enregistre avec lui en 1947 et avec le trompettiste Sy OLIVER (1949, 1950 où il a l’occasion d’accompagner Louis Armstrong et Billie Holiday).

Il joue également avec les pianistes Fletcher HENDERSON et Billy TAYLOR ainsi qu’avec le clarinettiste Artie SHAW.

Pendant peu de temps il est membre de l’orchestre de Duke ELLINGTON (1951) avec lequel il enregistre en janvier.

En 1952 il joue et enregistre à Paris avec le trompettiste Dizzy GILLESPIE et, de mai 1953 à juin 1955, il accompagne la chanteuse Sarah VAUGHAN avec laquelle il fait plusieurs enregistrements dont un célèbre album dans lequel joue le trompettiste Clifford BROWN.

En 1957 il tourne aux États-Unis et en Europe avec le quartet du saxophoniste Gerry MULLIGAN.

De mai à juillet 1958 il travaille avec le pianiste Dave BRUBECK, et à la fin des années 1950 joue en freelance dans les clubs avec le trompettiste Harry EDISON, le saxophoniste Ben WEBSTER, le tromboniste Tyree GLENN et d’autres.

Dans les années 1960 il travaille comme musicien de studio où il enregistre avec le trompettiste Clark TERRY (1960), le saxophoniste Roland KIRK, les pianistes Mal WALDRON et Barry HARRIS (tous en 1961) et le saxophoniste Johnny HODGES (1967).

En 1967 il joue dans le big band de Clark TERRY.

Il a travaillé comme copiste pour ELLINGTON depuis 1949 et enregistre occasionnellement avec lui jusqu’en 1971, notamment comme membre en trio, et joue régulièrement avec l’orchestre  depuis 1970.

Il est décédé dans le New Jersey à Livingston, près de Morristown, le 26 janvier 1974.