Freddy LEGENDRE

(Contrebassiste et tubiste)

 

 

 

Né à Paris (France) le 3 décembre 1950

Musicien dorigine franc-comtoise, zurichoise, gantoise, picarde et corse.

Son père jouait de la trompette.

À treize ans, il voit et entend son premier orchestre de jazz en direct : les « Haricots Rouges ».

Habitant le quartier du « Caveau de La Huchette », il fréquente très tôt ce club musical.

Il écoutait régulièrement le petit orchestre de Jean-Pierre MOREL.

Cest là quil rencontre le tromboniste qui lui présente ses amis.

Il étudie le solfège et le piano, mais pour ses seize ans, il demande à son père un tuba en cadeau danniversaire, son prof de piano lui ayant conseillé dapprendre un cuivre pour effectuer son service militaire dans la musique.

Le jour, il vend des disques chez « Gibert Jeunes », et le soir il fait le « bœuf » et répète avec lorchestre de Charles CONGREGA.

En 1967 il part en tournée avec les « Pieds de Poule », un groupe de style dit « Nouvelle-Orléans ».

Un soir, il reçoit un choc à Biarritz où Charles LEANDRE lemmène avec le trompettiste Patrick ARTERO dans un club où jouent lorganiste Milt BUCKNER, le contrebassiste Slam STEWART, le batteur Jo JONES et le saxophoniste Illinois JACQUET.

De retour à Paris, il reçoit une proposition pour former un orchestre de scène à l’ « Alcazar ».

Avec Patrick ARTÉRO, ils forment un petit combo composé du saxo-clarinettiste Jacques MONTEBRUNO, du batteur Bernard LAYE, du guitariste François FOURNET et du saxophoniste Alfredo ESPINOZA.

En 1973 le pianiste Pierre JEAN lui propose de rejoindre les « Haricots Rouges ».

Cest à ce moment quil sattaque à la contrebasse. Il quitte les « Haricots Rouges » en 1981 pour jouer dans lorchestre du saxophoniste Olivier FRANC.

Par la suite, le joueur de washboard Gilbert LEROUX lui fait rencontrer le pianiste François RILHAC à l’époque où il jouait avec le clarinettiste Alain MARQUET.

Cest alors que François RILHAC constitue « Harlem swing ».

Après le départ de François, il rencontre le trompettiste Dan VERNHETTES avec lequel il joue, ainsi quavec le trompettiste « Boss » QUERAUD et le saxophoniste Philippe AUDIBERT.

Il fait partie des groupes « Swing Feeling », « Vintage Jazz Men » et accompagne la chanteuse TORI.

Daprès J.F. Coutin. (B.hcf 493)