Charles « Charlie » MINGUS

(Contrebassiste, pianiste, compositeur et chef d’orchestre)

 

 

 

Né à Nogales (Arizona) le 22 avril 1922

Décédé à Cuernavaca (Mexique) le 5 janvier 1979

Élevé dans la banlieue de Los Angeles, il subit la double influence de la musique de tradition européenne et de l’American Methodist Episcopal Church à laquelle appartenait sa famille.

Il s’amuse avec le piano familial et commence à apprendre le trombone (recevant quelques leçons de Britt WOODMAN) et le violoncelle.

Après avoir été rebuté par de médiocres professeurs, il adopte la contrebasse au College sous la direction de Red CALLENDER.

Il étudie aussi la composition avec Lloyd REESE.

Il joue avec les saxophonistes Buddy COLLETTE et Dexter GORDON dans le « Reese’s Rehearsal Band ».

En 1942 il joue avec le tromboniste Edward « Kid » ORY dans la formation du clarinettiste Barney BIGARD et tourne avec le big band de Louis ARMSTRONG vers la fin de 1942, juste avant une série d’engagements dans le Sud pour lesquels il refuse de participer.

Ayant quitté Armstrong, il commence des études avec un professeur de contrebasse du New York Philharmonic Orchestra, Herman RHEINSCHAGEN.

En 1943 il joue dans le sextet du batteur Lee YOUNG au « Billy Berg’s Swing Club ». Dexter GORDON rejoint l’orchestre au « Club Alabam », et le saxophoniste Art PEPPER au « Ritz ».

Il commence alors à travailler dans les studios, participant à des sessions avec le saxophoniste « Illinois » JACQUET (1945) et avec la chanteuse Dinah WASHINGTON (1946) ainsi qu’avec divers ensembles.

Il travaille avec le tromboniste Jimmy KNEPPER de temps en temps et joue avec les saxophonistes Lucky THOMPSON et Buddy COLLETTE ainsi qu’avec Britt WOODMAN dans un octet « The Stars of Swing » à Los Angeles (printemps 1946).

De l’automne 1947 à l’été 1948 il tourne avec le big band de Lionel HAMPTON.

En 1950-51 il attire l’attention au niveau national comme membre du « Red Norvo’s Cool Jazz Trio » avec le guitariste Tal FARLOW.

Il se fixe ensuite à New York où au début des années 1950 il travaille avec le trompettiste Miles DAVIS, le pianiste Billy TAYLOR (les deux en 1951), le pianiste Lennie TRISTANO (1952), le saxophoniste Stan GETZ (printemps et été 1952), avec Duke ELLINGTON, de janvier au 3 février 1953 et avec le pianiste Bud POWELL (1953).

Quelques performances de Mingus durant cette période comprennent le fameux concert du 15 mai 1953 au « Massey Hall » de Toronto avec Dizzy GILLESPIE, Charlie PARKER, Bud POWELL et Max ROACH et plusieurs sessions issues de sa propre compagnie « Debut Records » (1952-57). Son épouse Celia et le batteur Max ROACH étaient ses partenaires dans l’aventure.

Au début de 1954 il travaille à Miami Beach (Floride) avec le pianiste Art TATUM.

Au milieu des années 1950 ses activités comme compositeur deviennent importantes.

À l’été 1955 il tourne brièvement comme leader d’un quartet avec le saxophoniste J.R. MONTEROSE, le vibraphoniste Teddy CHARLES et le batteur Elvin JONES.

Il commence ensuite un séjour au « Café Bohemia » de New York avec un quintet (1955).

En 1956 il dirige un sextet au « Newport Jazz Festival ».

En 1957 il fait la première de nombreuses apparitions au « Five Spot Café ».

En 1960, il a un long engagement au « Showplace », accompagnant de nombreux musiciens tels que le trompettiste Ted CURSON, les saxophonistes Eric DOLPHY et Yusef LATEEF, les pianistes Roland HANNA et Jaki BYARD et le Tap Dancer Baby LAURENCE.

Le quintet avec Ted CURSON, Eric DOLPHY, le saxophoniste Booker ERVIN et le batteur Dannie RICHMOND se produit au « Festival International d’Antibes-Juan les Pins » en France en juillet 1960.

En 1962 il enregistre en trio avec Duke ELLINGTON et Max ROACH l’album « Money Jungle ».

De la fin de 1962 à 1966 il dirige un groupe de dix musiciens au personnel variable.

Ce groupe joue souvent dans les clubs de New York et parfois sur la côte ouest.

En avril 1964 il emmène un sextet en Europe, et en septembre joue au « Monterey Jazz Festival » comme leader d’un quintet comprenant le pianiste Jaki BYARD et avec un big band que Buddy COLLETTE l’a aidé à organiser.

Par la suite il a des engagements à New York et joue sur la west coast avec un octet.

En 1970 il tourne avec un quintet.

Par la suite il écrit des arrangements et retourne en Europe à l’automne 1972.

Il effectue encore plusieurs tournées européennes en 1975 et dirige sa dernière session en janvier 1978.

Il est décédé à Cuernavaca (Mexique) le 5 janvier 1979.