John A. « Peck » MORRISON

(Contrebassiste)

 

 

 

Né à Lancaster (Pennsylvanie) le 11 septembre 1919

Décédé à New York le 25 février 1988

Il commence par jouer de la trompette et de la batterie avant de fixer son choix sur la contrebasse.

Après des études au Conservatoire, il effectue son service militaire dans un orchestre de larmée en Italie, puis travaille à New York avec le saxophoniste Lucky THOMPSON (1949-53).

Il joue également avec le saxophoniste Bill GRAHAM (avril 1953-juin 1954) et enregistre avec Joe « Be Bop » CARR et avec le chanteur King PLEASURE (les deux en 1952), le saxophoniste Zoot SIMS et le chanteur Eddie JEFFERSON (les deux en 1953) et joue avec un quintet dirigé par les trombonistes Jay Jay JOHNSON et Kai WINDING (octobre 1954-juin 1955).

En janvier 1955 il joue brièvement avec Duke ELLINGTON et avec le saxophoniste Lou DONALDSON (avril) puis, joue et enregistre avec le saxophoniste Gerry MULLIGAN (août à décembre).

Il travaille ensuite avec le guitariste Johnny SMITH, et lannée suivante devient le contrebassiste maison du « Five Spot Café » entre 1957 et 1959, accompagnant les pianistes Randy WESTON et Mal WALDRON parmi dautres.

Au cours de la même période il tourne avec la chanteuse Carmen McRAE (novembre 1958) et enregistre avec Lou DONALDSON (1957, 1958), Randy WESTON (1957, 1959), le chanteur Babs GONZALES (1958-59) et Eddie JEFFERSON (1959).

Durant les années 1960 il apparaît avec les « Newport Rebels » au « Cliff Walk Manor Festival » (1960) et enregistre avec le batteur Dave BAILEY et le saxophoniste Charlie ROUSE (les deux en 1960), lorganiste Shirley SCOTT et le trompettiste Johnny COLES (les deux en 1961), les pianistes Red GARLAND (1961) et Randy WESTON (1963), Duke ELLINGTON (1964) et le saxophoniste Charles McPHERSON (1968).

Plus tard il enregistre à nouveau avec Red GARLAND (1971) et effectue une tournée à la guitare basse électrique avec un orchestre dirigé par le trompettiste Sy OLIVER, enregistrant à Paris (1973).

Par la suite il travaille en freelance à New York jusqu’à peu de temps avant sa mort, apparaissant fréquemment avec le « Harlem Blues and Jazz Band » en 1986.

Il est décédé à New York le 25 février 1988.