Benoît QUERSIN

(Contrebassiste)

 

 

 

Né à Bruxelles (Belgique) le 24 juillet 1927

Décédé à Vaison-la-Romaine (France) le 31 mai 1992

Il apprend le piano classique à l’âge de six ans et commence à jouer du jazz à seize ans avec lharmoniciste et guitariste « Toots » THIELMANS.

Par la suite il adopte la contrebasse et joue dans le « Big John Trio » et avec le pianiste Francis COPPIETERS au « Versailles » de Bruxelles.

Avec THIELMANS il apparaît au premier « Paris Jazz Fair » (1949).

Il est membre du « Jump College » (1950-51) et travaille pendant huit ans à Paris au cours desquels il accompagne les musiciens français et les solistes de passage, enregistrant souvent avec eux.

Après son retour en Belgique en 1957, il passe trois mois en Afrique.

Il revient ensuite en Belgique où il écrit la musique de quatre films et ouvre le « Blue Note Club ».

En 1961 il rejoint les musiciens de la radio belge où il forme un « département jazz ».

Au cours des décades suivantes, il fait plusieurs tournées en Afrique, écrit des articles pour divers périodiques et travaille comme directeur du Musée dArt de Centre-Afrique de Kinshasa au Zaïre.

Il a beaucoup enregistré en France en Belgique et en Italie, notamment avec le trompettiste Chet BAKER, Sidney BECHET, le guitariste Billy BYERS, le saxophoniste Jay CAMERON, la chanteuse Blossom DEARIE, le pianiste Jacques DIEVAL, le violoniste Stéphane GRAPPELLI, le vibraphoniste Lionel HAMPTON, le saxophoniste Bobby JASPAR, le trompettiste Jonah JONES, la chanteuse Helen MERRILL, le pianiste André PERSIANI, les saxophonistes Jack SELS et Zoot SIMS, le pianiste Martial SOLAL, le guitariste René THOMAS, le saxophoniste Lucky THOMPSON et les pianistes René URTREGER et Maurice VANDER.

 Il est décédé en France à Vaison-la-Romaine le 31 mai 1992