John Jr. « Johnny » WILLIAMS

(Tubiste et Contrebassiste)

 

 

 

Né à Memphis (Tennessee) le 13 mars 1908

Décédé à New York le 23 octobre 1998

Il commence par apprendre le violon, quil délaisse pour jouer du tuba au collège.

Au début des années 1930, il joue du tuba, puis de la contrebasse dans des orchestres territoriaux du Sud.

En 1936 il se rend à New York où il prend part à plusieurs sessions denregistrement avec le trompettiste Henry « Red » ALLEN (1936-37), joue avec le « Mills Blue Rhythm Band » (1937-38), enregistre avec le clarinettiste Buster BAILEY (décembre 1938) et travaille brièvement avec le saxophoniste Benny CARTER.

En 1939 il fait le premier de plusieurs enregistrements avec la chanteuse Billie HOLIDAY (à partir de 1942, sous la direction de Billie HOLIDAY et du pianiste Teddy WILSON).

Il joue avec le trompettiste Frankie NEWTON au « Café Society Downtown » et enregistre avec le trompettiste Harry JAMES, le pianiste James P. JOHNSON, le tromboniste J.C. HIGGINBOTHAM, les « Port of Harlem Jazzmen », le « Port of Harlem Seven », Frankie NEWTON et Sidney BECHET, puis rejoint lorchestre du saxophoniste Coleman HAWKINS.

Ayant quitté Coleman HAWKINS, il joue lannée suivante avec Louis ARMSTRONG jusquen 1941.

À l’été 1941, il rejoint le sextet de Teddy WILSON avec lequel il apparaît dans le petit film « Boogie Woogie Dream » (1941).

Il enregistre avec son compagnon de pupitre, le clarinettiste Edmond HALL en janvier 1944 et reste au « Café Society » sous la direction de Edmond HALL lorsque Teddy WILSON dissout lorchestre en mai 1944.

Durant ces années, il rejoue occasionnellement avec Louis ARMSTRONG, notamment pour un concert qui comprend la formation dEdmond HALL au « Carnegie Hall » en février 1947.

Lorsque Edmond HALL dissout son orchestre à la mi-juin 1947, WILLIAMS rejoint le saxophoniste Tab SMITH au « Savoy Ballroom » jusquen 1952, puis le saxophoniste Johnny HODGES (1952-55).

Il cesse ensuite de travailler comme musicien pendant un certain temps, mais en 1968, il tourne en France avec le saxophoniste Buddy TATE et son « Celebrity Club Orchestra » et, au cours des années 1970, travaille fréquemment avec le pianiste Red RICHARDS.

Il tourne également avec le « Bob Greenes Concert Troupe », le « World of Jelly Roll Morton » de 1978 à 1982 et avec le « Harlem Blues and Jazz Band » de 1978 à juin 1998, lorsquune attaque met fin à sa carrière.

Il est décédé à New York le 23 octobre 1998.