Louis BARBARIN

(Batteur)


(Louis Barbarin à la caisse claire, source internet)

Né à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 24 octobre 1902

Décédé à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 12 mai 1997

Fils du cornettiste Isidore BARBARIN (1872-1960) et frère cadet du batteur Paul BARBARIN (1899-1969).

Il reçoit des leçons du batteur Louis COTTRELL Sr. et entre dans le premier «Onward Brass Band» vers 1918 lorsque le cornettiste Manuel PEREZ en était le leader. Il joue ensuite de la batterie et danse avec le trompettiste Kid RENA, le tromboniste Jack CAREY (frère du trompettiste Mutt Carey) et avec le trompettiste Punch MILLER, ainsi que sur les riverboats avec le trompettiste Sidney DESVIGNE. En 1937 il entame une longue association avec le «Papa Celestin’s Band» qui continue lorsque l’orchestre est repris par le banjoiste Albert FRENCH après la mort de Papa Celestin. Il fait de nombreux enregistrements sous la direction de ces deux chefs.

Après la 2d Guerre Mondiale il chante dans un quartet vocal «The Four Tones» composé du trompettiste Alvin ALCORN, de Fred MINOR et Narvin KIMBALL. Plus tard il joue avec Punch MILLER pour la Télévision en 1958 et un enregistrement en 1961 avec le nouvel «Onward Brass Band» dirigé par son frère Paul BARBARIN (1965), avec Alvin ALCORN (1967), l’«Original Tuxedo Jazz Band» (filmé avec la pianiste «Sweet Emma» BARRETT pour la télévision suédoiseen 1968 »et avec le clarinettiste Albert BURBANK (1968).

Au cours des années 1970s il tourne largement, enregistrant en Angleterre avec le «New Orleans All-Star Jazz Band» et tourne en Europe avec les «New Orleans Joymakers» en 1972. Il continue à jouer jusqu’en 1982, et les dernières années de sa vie se produit au «Preservation Hall» de La Nouvelle-Orléans et enseigne la batterie.

Il est décédé à La Nouvelle-Orléans le 12 mai 1997.