Clarence « Fats » DONALDSON

(Batteur)


(archives HCF, photo Ernst Steiner)

 

                        Né à ? en 1924

 

                        À douze ans il rêve de devenir batteur et de jouer pour les danseurs. Élevé dans une famille pauvre, il n’a pas les moyens de faire des études poussées. Mobilisé en 1943, il vient en France en 1944 et y reste (à Cherbourg, Rouen et Marseille) près de deux ans, jouant du bugle et de la batterie dans les orchestres de l’Armée. Démobilisé en 1946, il rentre aux U.S.A. et trouve à New York un engagement dans l’orchestre du trompettiste Oran « Hot Lips » PAGE, ce qui lui permet de commencer une carrière  de musicien professionnel. Par la suite il devient membre de l’orchestre de Jimmie LUNCEFORD, puis de la formation du saxophoniste et chanteur Eddie « Cleanhead » VINSON, puis de l’orchestre du trompettiste Cootie WILLIAMS. En 1951 il entre dans le « Celebrity Club Orchestra » du saxophoniste Buddy TATE où il demeure une quinzaine d’années. On ignore la suite de sa carrière.