Edward «Eddie» DOUGHERTY

(Batteur)


(Eddie Dougherty, dr, avec Cliff Jackson, p, Sidney Bechet, ss, et Wellman Braud, b)

Né à New York le 17 juillet 1915

Décédé à new York le 14 décembre 1994

Il commence à jouer de la batterie à l’âge de treize ans, et au cours des années 1930s joue et enregistre (1933) dans un orchestre au «Dickie Wells’s Club» de Harlem dirigé par le pianiste Kenny WATTS avec lequel il continue à travailler régulièrement jusqu’en 1940. Il enregistre abondamment avec des musiciens tels que le trompettiste Taft JORDAN et le pianiste Frank FROEBA (les deux en 1935), la chanteuse Mildred BAILEY (1935, 1939), le trompettiste Harry JAMES, la chanteuse Billie HOLIDAY, le trompettiste Frankie NEWTON, les pianistes Pete JOHNSON et Meade «Lux» LEWIS (tous en 1939). Il joue ensuite dans l’orchestre du saxophoniste Bud FREEMAN (1940), recommandé par le batteur Dave Tough. En 1941 il enregistre avec le pianiste Art TATUM et travaille avec Frank NEWTON, le pianiste Joe SULLIVAN, le saxophoniste Benny CARTER (1941), le tromboniste Benny MORTON (1944-45) et d’autres. En 1944 il enregistre avec la formation de James P. JOHNSON et plusieurs duos avec ce pianiste. Il enregistre également avec les pianistes Cliff JACKSON et Mary Lou WILLIAMS (les deux en 1944) ainsi qu’avec le tromboniste Clyde BERNHARDT (1946) et travaille avec le tromboniste Wilbur DePARIS, le pianiste Teddy WILSON et le clarinettiste Albert NICHOLAS. Par la suite il cesse d’être musicien à plein temps, mais continue à jouer occasionnellement en freelance jusque dans les années 1980s.

Il est décédé à New York le 14 décembre 1994.