Carl Donnell «Kansas» FIELDS

(Batteur)

Né à Chapman (Kansas) le 5 décembre 1915

Décédé à Chicago (Illinois) le 7 mars 1995

Il a quatorze ans lorsque sa famille s’installe à Chicago où il apprend la batterie. Il commence à jouer professionnellement en 1933 avec le trompettiste Eddie MULLENS. Plus tard il travaille avec le clarinettiste Jimmy NOONE Sr., le pianiste et chef d’orchestre Horace HENDERSON et les trompettistes Johnny LONG, «King» KOLAX, Walter FULLER et Roy ELDRIDGE (décembre 1940 au début de 1941). De 1939 à 1941 il dirige sporadiquement ses propres groupements, puis devient membre de l’orchestre de la chanteuse Ella FITZGERALD (ex-Chick Webb) à New York (1941). Il joue ensuite avec le saxophoniste Benny CARTER et les orchestres du pianiste Edgar HAYES et du saxophoniste Charlie BARNET (1942). Il fait ses premiers enregistrements en 1942 avec le septette du pianiste Mel POWELL qui comprend le trompettiste Billy BUTTERFIELD et le clarinettiste Benny GOODMAN.

De 1942 à 1945 il sert dans l’US Merchant Marine et, stationné à New York, il joue au «Minton’s Playhouse» avec le saxophoniste Eddie «Lockjaw» DAVIS et le pianiste Clyde HART, participe à des concerts organisés à «Town Hall» et à «Carnegie Hall», ainsi qu’à une jam session radiophonique sous la direction de Condon en 1944. Démobilisé il travaille avec Cab CALLOWAY (1945), les pianistes Claude HOPKINS (1946) et Willie «The Lion» SMITH et Sidney BECHET (1947, 1949), Eddie CONDON (dont une émission de télévision en août 1949), ainsi qu’avec le big band (1949) et le septette du trompettiste «Dizzy» GILLESPIE (enregistrement en 1951). En 1951 il dirige également sa propre formation au «Café Society Downtown».

En 1953 il tourne en Europe avec le clarinettiste Milton «Mezz» MEZZROW et reste en Europe à la fin de cette tournée. Il tourne alors en Suède avec le chanteur Babs GONZALES à la fin de cette année, puis tourne et enregistre avec Sidney BECHET en 1958, enregistre avec le trompettiste «Buck» CLAYTON en 1959 et travaille occasionnellement avec le saxophoniste Benny WATERS et le trompettiste Jack BUTLER à «La Cigale» de Montmartre (Paris). On peut le voir dans le court métrage «Coleman Hawkins Quintet» (1962) avec le chanteur et guitariste Mickey BAKER, le pianiste Georges ARVANITAS et le contrebassiste Jimmy WOODE. Il dirige son propre groupement à Paris pendant plusieurs années avec les pianistes André PERSIANY et René URTREGER et le contrebassiste Pierre MICHELOT (milieu des années cinquante). Il retourne à Chicago en 1964 où il continue à jouer avec des musiciens locaux jusque dans les années 1990s. Un an avant sa mort, il enregistre avec une formation dirigée par le guitariste et chanteur Floyd McDANIELS: «The Blues Swingers».

Il est décédé à Chicago le 7 mars 1995.