Hans Peter GIGER

(Batteur et Percussionniste)


(source internet)

Né à Zurich (Suisse) le 12 avril 1939

Autodidacte, il débute sa carrière dans un orchestre traditionnel «The Tremble Kids» (1958). En 1960 il se rend à Paris où il travaille le plus souvent avec le pianiste Claude BOLLING (1961-68) avec lequel il enregistre et participe à des émissions de télévision. Il enregistre aussi avec Duke ELLINGTON et la chanteuse Alice BABS. En 1970 il revient en Suisse pour rejoindre le quartette «Four for Jazz» avec le tromboniste et vibraphoniste Isla ECKINGER, le pianiste Joe HAIDER et le contrebassiste Heinz BIGLER. Ensemble avec Haider et Bigler, ils enseignent à la «Swiss Jazz School» de Berne la même année. En 1972 il se rend en Allemagne et s’installe à Francfort-sur-le Main où il travaille avec le tromboniste Albert MANGELSDORFF (jusqu’en 1976), puis avec son propre ensemble «Family of Percussion» (à partir de 1977). Avec cette formation il fait des tournées internationales, et au cours de cette période prend part à des projets avec des musiciens tels que Wolfgang DAUNER, Michel URBANIAK, Sam RIVERS, Max ROACH et d’autres. À partir de 1994 il vit à Meissen où il ouvre un studio d’enregistrement et compose de la musique de film.

Il a publié deux méthodes de batterie et percussion «Nene Schlagzeugschule» (1973), et «Die Kunst des Rhythmus» (1993).