William Alexander «Sonny» GREER

(Batteur)


(source internet)

Né à Long Branch (New Jersey) le 13 décembre 1895

Décédé à New York le 23 mars 1982

Il apprend la batterie au collège et commence à jouer avec des orchestres locaux du New Jersey et autour. Au cours d’une visite à Washington D.C., il est engagé dans l’orchestre du «Howard Theatre»: le «Marie Lucas Orchestra» où il rencontre en 1919 Duke ELLINGTON. Après avoir joué en 1922 avec le pianiste «Fats» WALLER, il devient membre des «Elmer Snowden’s Washingtonians», formation qui deviendra l’orchestre d’Ellington. À partir de 1927 et pendant toute la résidence de l’orchestre au «Cotton Club» de New York, son jeu de batterie contribue grandement au «Jungle sound» qu’Ellington développe dans ses arrangements de cette époque. Il demeure dans cette formation jusqu’en mars 1951. Il rejoint alors le petit groupement du saxophoniste Johnny HODGES jusqu’à son remplacement par le batteur Joe Marshall en septembre 1951. Il travaille ensuite en freelance dans d’autres petites formations, notamment avec les trompettistes Louis METCALF, puis Henry «Red» ALLEN (1952-53), le clarinettiste Garvin BUSHELL (milieu des années 1950s) et le tromboniste Tyree GLENN (1959). Au cours des années 1960s il travaille avec le saxophoniste Eddie BAREFIELD et avec le tromboniste J.C. HIGGINBOTHAM. En 1967 il dirige son propre orchestre au «Garden Café» de New York et participe au film «The night they raided Minsky’s».

Au cours des années 1970s il joue régulièrement au sein du trio du pianiste Brooks KERR et continue à travailler jusqu’à peu de temps avant sa mort qui survient à New York le 23 mars 1982.