Donald Douglas Jr. «Don» LAMOND

(Batteur)


Né à Oklahomacity (Oklahoma) le 18 août 1920


Il est élevé à Washington D.C. où il apprend la batterie dès l’âge de neuf ans. Il commence à jouer en orchestre au cours de ses études secondaires, puis étudie au «Peabody Conservatory» de Baltimore. Il commence à travailler avec le trompettiste Sonny DUNHAM (1943) et avec le «Boyd Raeburn’s Orchestra» (1944). Par la suite il dirige son propre petit groupement qui comprend le trompettiste Marty MARKOWITZ et le tromboniste Earl SWOPE à Washington, puis entre dans l’orchestre de Woody HERMAN pour remplacer Dave Tough (octobre 1945). L’orchestre est dissout en décembre 1946, mais il retourne chez Herman l’année suivante comme membre de son nouvel orchestre. Entre temps il rejoint le guitariste Alvino REY et le vibraphoniste «Red» NORVO. Il participe aussi aux premiers enregistrements du saxophoniste Serge SHALOFF (1946) et enregistre avec le saxophoniste Charlie PARKER en 1947. Le deuxième orchestre de Woody Herman dissout en 1949, il rejoint le trompettiste Harry JAMES mais quelques mois plus tard, lorsqu’une tournée est organisée, il quitte le groupe et reste à Los Angeles où, des années 1950 au milieu des années 1960, il travaille souvent en studio d’enregistrement. Là, il enregistre avec Benny GOODMAN (1947, 1952, 1955), les saxophonistes Stan GETZ et Zoot SIMS (1950), la pianiste Marian McPARTLAND (1951), le «Sauter-Finegan Orchestra» (1952-53, 1956-58), l’organiste et pianiste Johnny SMITH (1952-53, 1967), le saxophoniste Sonny STITT (1953), les pianistes Dick HYMAN (1956) et Johnny GUARNIERI (1956-57), le tromboniste Jack TEAGARDEN, le pianiste Willie «The Lion» SMITH (les deux en 1958), les trompettistes Ruby BRAFF (1958, 1959) et Quincy JONES et le tromboniste Urbie GREEN (les deux en 1959), les pianistes George RUSSELL (1960) et Dave GRUSIN (1961-62), le saxophoniste Bud FREEMAN (1962), le chanteur et chef d’orchestre Bob CROSBY (1966) et divers autres groupes de musiciens. En octobre 1956 il accompagne Lionel HAMPTON à la télévision dans le «Steve Allen Show». Au milieu des années 1950 il est avec une formation d’anciens musiciens de Woody Herman dans le «Nat Pierce’s Big Band» basé à New York. À l’été 1959 il rejoint Woody HERMAN pour un engagement en petite formation. À la fin des années 1960 il est membre du «George Wein’s Newport Festival All-Stars» et se rend à Paris avec Wein en 1969 où il enregistre avec Ruby BRAFF, les violonistes Stéphane GRAPPELLI et Joe VENUTI et «Red» NORVO. Plus tard il enregistre avec la chanteuse Maxine SULLIVAN (1971), le guitariste Bucky PIZZARELLI (1972) et se rend ensuite à Orlando (Floride) en 1972 où il dirige son propre «Big Swing Band», un orchestre de jeunes musiciens de Floride (1977, 1982). Il retourne à nouveau brièvement dans le « Big Band» de Woody HERMAN pour le concert du 40e anniversaire et encore en 1981 et 1982.