Percival «Sonny» PAYNE

(Batteur)


(photo Christian Péfourque)


Né à New York le 4 mai 1926

Décédé à Los Angeles (Californie) le 29 janvier 1979


Fils du batteur Chris COLUMBUS, il étudie la batterie avec Vic BERTON en 1936. Après avoir joué avec l’orchestre des frères Dud et Paul BASCOMB et celui du trompettiste Oran «Hot Lips» PAGE (les deux en 1944), il travaille avec le saxophoniste Earl BOSTIC (1945-47) et joue et enregistre avec le guitariste Tiny GRIMES (1947, 1949-50) ainsi que dans l’orchestre du trompettiste Erskine HAWKINS (1950-53). De 1953 à 1954 il dirige son propre orchestre et au début de 1955 rejoint le «big band» de Count BASIE en remplacement de Gus Johnson malade. Générant un swing considérable, il propulse cet orchestre d’une manière excitante. Il demeure dans cette formation jusqu’en 1965 puis forme un trio et travaille aussi comme accompagnateur du chanteur Frank SINATRA. Plus tard dans l’année, il revient chez BASIE jusqu’en juillet 1966. Il joue ensuite dans l’orchestre du trompettiste Harry JAMES de décembre 1966 à 1973 avant de passer une nouvelle période avec Count BASIE de février 1973 à mai 1974. Il tourne ensuite et enregistre en Europe avec le saxophoniste «Illinois» JACQUET et l’organiste Milt BUCKNER en 1976 et rejoue avec Harry JAMES peu avant sa mort qui survient à Los Angeles le 29 janvier 1979.