Rudolph «Rudy» TRAYLOR

(Batteur, vibraphoniste, pianiste et arrangeur)


(source internet)

            Né à Providence (Rhode Island) en 1918

            Il joue de la batterie et du piano dans l’orchestre de son école et a quelques engagements à Philadelphie au cours du milieu des années 1930 avec le clarinettiste George BAQUET qui est le musicien maison d’un «night club» de Philadelphie. Plus tard il joue pendant deux ans avec «Lonnie Slappey and his Swingsters» au «Harlem Club» de Philadelphie. Il rejoint ensuite le pianiste Earl HINES pour un an au début de 1941, travaille avec le trompettiste Oran «Hot Lips» PAGE et le saxophoniste Herman «Humpy» FLINTALL avant de séjourner brièvement dans le «big band» de la chanteuse Ella FITZGERALD. À la fin de 1942 il joue avec le saxophoniste George JAMES, puis effectue son service militaire dans l’«US Army» de fin décembre 1942 à février 1946. Libéré il étudie à la «Juilliard School» et passe deux mois dans l’orchestre de Jimmie LUNCEFORD en 1947. De 1948 à 1951 il est avec le chanteur et chef d’orchestre Noble SISSLE, puis forme son propre orchestre et travaille à Boston avec le trompettiste Joe THOMAS. Il retourne ensuite à New York et joue à Broadway dans les orchestres de théâtres. Par la suite il travaille pendant trois ans comme musicien de studio chez C.B.S. puis pour diverses compagnies d’enregistrement comme directeur musical de plusieurs groupes vocaux. Il visite l’Europe à la fin des années 1950.

            On ignore la suite de sa carrière.