Beryl Audrey BRIDEN

(Chanteuse)

Beryl Audrey BRIDEN

Née à Norwich (Angleterre) le 11 mai 1920

Décédée à Londres (Angleterre) le 14 juillet 1998

Après avoir quitté l’école, elle organise des clubs de jazz à Norwich (1939) et à Cambridge (1942).

En 1945 elle se rend à Londres où elle commence à chanter, travaillant avec les orchestres de George WEBB (dès l’été 1945), Freddy RANDALL (1948-1950s), Cy LAURIE, Chris BARBER et d’autres.

En 1952 elle rencontre le clarinettiste français Maxim SAURY et, avec son aide, commence une carrière de musicienne à plein temps.

Elle travaille dans les clubs de Paris durant l’été 1953.

Au milieu des années 1950 elle chante en Hollande avec les «a Dixieland Pipers » et en Autriche avec Fatty GEORGE.

Vers la fin de cette décade, elle revient en Angleterre.

En 1954 elle s’associe avec le « Dutch College Swing Band » jusque dans les années 1960.

Elle se produit, enregistre et participe à de nombreuses émissions de radio et tourne en Europe (1960), dans les pays de l’est avec le pianiste Johnny PARKER et le guitariste Diz DISLEY (1963), en Afrique (1966) et en Australie (1971).

À partir de 1961 elle travaille avec le clarinettiste Monty SUNSHINE et plus tard apparaît en freelance avec les trompettistes Alex WELSH, Kenny BALL, Rod MASON et d’autres.

Elle continue alors à enregistrer énormément avec différentes formations dans divers pays.

À partir de 1994 elle rejoint le cornettiste Digby FAIRWEATHER et le « Welsh Reunion Band » pour un show « Salute to Satchmo ».

Elle chante également avec le tromboniste Keith NICHOLS dans le show « I got what, it takes » et se produit encore en Australie en 1995.

Elle est décédée le 14 juillet 1998