Betty CARTER

(Chanteuse)

Betty CARTER

Née à Flint (Michigan) le 16 mai 1929

Décédée à New York le 26 septembre 1998

Son vrai nom est Lillie Mae JONES, surnommée « Betty Bebop ».

Élevée à Detroit, elle étudie le piano et le chant au Conservatoire de musique de cette ville.

Adolescente, elle chante avec le saxophoniste Charlie PARKER et d’autres musiciens bop en visite.

En 1948 elle rejoint Lionel HAMPTON, usant du nom de scène : « Betty Bebop ».

De cette époque elle devient connue sous le nom de Betty CARTER.

En 1951 elle se rend avec l’orchestre de Lionel HAMPTON à New York où elle travaille par intermittence durant les deux décades suivantes, apparaissant fréquemment à l’« Apollo » de Harlem.

Elle se produit également en tournée avec Ray CHARLES (1960-63), visite le Japon (1963), Londres (1964) et la France (1968).

Durant son séjour avec Ray CHARLES, ils enregistrent ensemble « Baby, it’s cold outside » (1961).

À la fin des années 1950 et au début des 1960 elle travaille avec plusieurs compagnies d’enregistrement, mais refuse de faire les concessions commerciales qu’on lui demande.

À cette époque, elle est accompagnée par un trio comprenant le contrebassiste Buster WILLIAMS et le batteur Bruno CARR.

Après quelques années consacrées à élever ses deux fils, elle recommence à travailler avec son propre trio en 1969 et fonde en 1971 sa propre compagnie d’enregistrement « Bet-Car Productions ».

Sa participation en 1975 au Hoxard Moore’s Musical « Don’t call me man » lui vaut un certain nombre d’engagements dans les clubs où elle continue à se produire avec son trio.

En 1987 elle chante et enregistre avec la chanteuse Carmen McRAE à San Francisco et signe avec la marque Verve avec laquelle elle enregistre « Look what I got » (1988) qui reçoit les éloges de la critique.

Elle tourne à nouveau avec Ray CHARLES en 1989 puis continue une carrière internationale florissante avec divers petits groupements.

Elle est décédée le 26 septembre 1998