Adelaide HALL

(Chanteuse - Danseuse)

Adelaide HALL

Née à New York le 20 octobre 1901

Décédée à Londres (Angleterre) le 7 novembre 1993

Elle commence à se produire dans les shows et les revues dans les années 1920, apparaissant en chorus girl dans « Shuffle Along » en 1922.

Elle tourne en Europe avec la revue « Chocolate Kiddies » (1925).

Elle est en vedette dans « Tan Town Topics » (1926), « Desires of 1927 » (1926-27) et « Blackbirds of 1928 » revue dans laquelle elle partage la vedette avec le danseur et chanteur Bill ROBINSON, révélant les chansons « I can’t give you anything but love » et « Diga Diga Do ».

Elle enregistre avec Duke ELLINGTON en 1927, puis comme leader à partir de 1928.

Plus tard elle est accompagnée aux USA par divers musiciens dont les pianistes Joe TURNER, Bennie PAYNE et Art TATUM ainsi que par le guitariste Bernard ADDISON.

Elle effectue plusieurs enregistrements comme leader avec l’orchestre de Duke ELLINGTON en 1933.

Durant cette période elle fait plusieurs tournées européennes et enregistre avec les pianistes Francis J. CARTER et Bennie PAYNE à Londres (1931).

Dans le même temps elle se marie avec un cubain de Trinidad Bert HICKS et devient citoyenne britannique quelques années plus tard.

En 1936 elle rejoint l’orchestre de Willie LEWIS en France où elle travaille également avec l’orchestre de Ray VENTURA et fait quelques enregistrements avec Francis J. CARTER.

« Truckin’ » nous conserve le son de son excellent tap dancing.

En 1938 elle s’installe à Londres et la même année enregistre avec le pianiste « Fats  » WALLER.

Elle distrait les troupes durant la 2nde Guerre Mondiale et après la guerre chante dans ses propres séries radiophoniques.

Par la suite elle continue à travailler dans des musicals et plus tard enregistre encore comme leader en 1970.

En 1974 elle chante au Service en mémoire de Duke ELLINGTON à l’église St Martin-in-the-Fields de Londres.

En 1977 elle effectue un one-woman show avec lequel elle tourne pour le reste de sa vie.

Elle demeure particulièrement connue pour son interprétation de « Creole love call » avec Duke ELLINGTON en 1927.<:P>

En 1989, elle a fait l’objet d’un documentaire télévisé « Sophisticated Lady ».

Elle est décédée le 7 novembre 1993