Hanna SYLVESTER

(Chanteuse)

Hanna SYLVESTER

Née à Philadelphie (Pennsylvanie) le 19 janvier 1903

Décédée à New York le 15 octobre 1973

Sa mère s’appelait Genovia SCOTT.

Enfant prodige, elle commence à chanter dès l’âge de trois ans.

Vers 1920 elle se rend à New York et travaille au « Paradise Cafe » d’Atlantic City au début des années 1920.

En 1923 elle enregistre avec l’orchestre de Fletcher HENDERSON pour divers labels.

En 1924 elle se produit durant une longue résidence au « Happy Rhone’s Club » de New York.

Durant les années 1920 elle tourne souvent dans les circuits de théâtre, travaillant dans des vaudeville shows.

À la fin des années 1920 elle se produit au « Cotton Club », au « Club Harlem » et d’autres à New York.

En 1928 elle participe à la revue « Look who’s here » et à la « Club Harlem Revue » en 1929.

Cette même année elle apparaît dans la comédie musicale « Jozzola » et travaille au « Nest Club ».

Vers 1930 elle est au « RKO Palace Theater » et à l’« Hippodrome Theater » à New York.

En 1931 elle est à Washington DC avec l’orchestre de Fletcher HENDERSON et apparaît dans la revue « Indianola » à l’« Alhambra » de New York.

La même année elle est aussi dans la revue « Ballyhoo of » et en 1932 dans la revue « Hits and Bits ».

En 1933 elle apparaît dans le show « Hummin’ Sam » et dans la revue « Seventh Avenue ».

Toujours en 1933 elle est dans la « Paradise Club Revue » de Frank MONTGOMERY et apparaît dans la « All Star Revue » de Leonard HARPER au « Harlem Opera House » de New York.

Elle est ensuite avec l’orchestre de Jimmie LUNCEFORD au «nbspLafayette Theater » dans la « Addison Carey’s Revue » (1933) et travaille à l’« Apollo » de Harlem en 1934, au « Harlem Opera House » (1934) et au « Dicky Well’s Club » en 1935.

En 1940 elle tourne souvent avec l’orchestre de Snookum RUSSELL et travaille le plus souvent, à partir des années 1950, au « Celebrity Club » où elle tient le bar, chantant à l’occasion avec l’orchestre maison du saxophoniste Buddy TATE.

En 1962 elle apparaît dans la revue « X-Glamour Girls » au « Riverside Plaza Ballroom » de New York et enregistre avec la chanteuse Lucille HEGAMIN pour le label Spivey.

Par la suite, elle continue à travailler hors du domaine musical à New York jusqu’aux années 1970.

Elle avait été surnommée la « Harlem’s Mae West ».

Elle est décédée le 15 octobre 1973.