Irving «Butch» «Faz» FAZOLA

(Clarinettiste et saxophoniste)


Né à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 10 décembre 1912

Décédé à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 20 mars 1949

Son vrai nom était Irving Henry Prestopnik.

Son pseudonyme FAZOLA lui a été donné par le trompettiste Louis Prima, vraisemblablement par déformation des notes «fa, sol, la».

Son frère Louis était aussi musicien. Son beau-frère était le tromboniste Joe Rotis (1917-1965).

Il commence par suivre les cours de la «Warren Easton High School» à La Nouvelle-Orléans. Il apprend d’abord le piano, puis à treize ans la clarinette. Il obtient son premier travail rémunéré à quinze ans avec les «Candy Candido’s Little Collegians». Il travaille ensuite régulièrement avec Louis PRIMA qui lui donne son pseudonyme. Il joue aussi avec le trompettiste «Sharkey» BONANO, le pianiste Armand HUG, Ellis STRATAKOS, Roy TEAL etc…

À la fin de 1935 il rejoint la formation du batteur Ben POLLACK à La Nouvelle-Orléans et le suit à Chicago, New York et d’autres villes, puis le quitte en Californie pour revenir à La Nouvelle-Orléans travailler dans l’orchestre du batteur Augie SCHELLANG (printemps 1937). À partir du mois de mai il travaille quelques mois avec le pianiste Gus ARNHEIM et rejoint vers septembre 1937 l’orchestre du tromboniste Glenn MILLER.

En janvier 1938 il rentre à La Nouvelle-Orléans pour jouer de nouveau avec Ben POLLACK. Au printemps suivant il part jouer dans l’orchestre du chanteur Bob CROSBY avec lequel il travaille jusqu’en mai 1940. En juillet il est à Chicago avec le trompettiste Jimmy McPARTLAND, puis revient à La Nouvelle-Orléans en octobre 1940 pour jouer dans l’orchestre du trompettiste Tony ALMERICO.

En 1941 il est avec le pianiste et chef d’orchestre Claude THORNHILL, jouant occasionnellement du basson, et le 31 décembre 1941 il rejoint la formation du trompettiste «Muggsy» SPANIER. À partir du printemps 1942 il entre pour un an dans l’orchestre du guitariste Teddy POWELL. Il fait ensuite quelques dates avec le tromboniste Georg BRUNIS au «Famous Door» de New York, puis en mai 1943 joue avec l’orchestre du pianiste Horace HEIDT avec lequel il reste jusqu’en octobre, date à laquelle il retourne à La Nouvelle-Orléans.

De 1943 à 1947 il dirige son propre orchestre pour la radio WWL et joue dans des clubs locaux ainsi qu’avec Tony ALMERICO sur le S.S. «Président» au cours de l’été 1944. Fin 1944 il travaille avec Louis PRIMA et en 1945 avec le trompettiste Leon PRIMA, frère aîné de Louis né en 1907. En 1948 il joue régulièrement pour la radio avec le trio d’Odgen LAFAYE qu’il quitte en novembre, remplacé par le trompettiste Alois «Al» HIRT.

Malgré des problèmes de tension artérielle, il continue à travailler régulièrement jusqu’à sa mort qui intervient pendant son sommeil à La Nouvelle-Orléans le 20 mars 1949.