«Big Eye» Louis NELSON

(Clarinettiste)


(au sein du Superior Orchestra, 1910. De gauche à droite: debout: Buddy Johnson, tb, Willie "Bunk" Johnson, cnt, "Big Eye" Louis Nelson, cl, Billy Marrero, b,
assis: Walter Brundy, dr, Peter Bocage, vn & leader, Richard Payne, g)

Né à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 28 janvier 1885

Décédé à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 20 août 1949

Il était né Louis DELISLE, mais son père a adopté le nom de son patron : NELSON.

Son père, qui jouait de l’accordéon, lui enseigne le jeu de cet instrument, puis il apprend ensuite à jouer du violon, de la guitare, du banjo et de la contrebasse. Plus tard enfin, largement autodidacte à la clarinette, il reçoit quelques leçons de Luis TIO et de Lorenzo TIO Sr. en 1904.

Vers 1905 il joue dans l’«Imperial Orchestra», puis en 1907 avec le «Golden Rule Orchestra». Vers 1910 il est avec le cornettiste Manuel PEREZ dans l’«Imperial Band», et en 1912 dans le «Superior Orchestra». Il travaille également avec l’«Eagle Band» et avec le trompettiste Oscar «Papa» CELESTIN.

Il quitte La Nouvelle-Orléans en juin 1916 et se rend à Chicago pour travailler avec le trompettiste Freddie KEPPARD. En 1918 il revient à La Nouvelle-Orléans et joue dans l’orchestre du batteur John ROBICHAUX. En 1925 il travaille avec le trompettiste Willie PAJEAUD (1895-1960) et en 1926 joue avec le trompettiste Lee COLLINS au «Club Lavida» ainsi qu’au «Alley Cabaret» en 1927.

À la fin des années vingt il joue avec le trompettiste Sidney DESVIGNE et continue à jouer régulièrement durant les années trente. En 1940 il enregistre avec le trompettiste «Kid» RENA.

De 1939 à 1948 il dirige son propre quartette au «Luthjen’s Bistro» de La Nouvelle-Orléans et enregistre au cours de l’été 1949 peu de temps avant sa mort qui survient le 20 août 1949.