Russell PROCOPE

(Saxophoniste alto et clarinettiste)

Né à New York City le 11 août 1908

Décédé à New York City le 21 janvier 1981

Son frère Bill jouait du violon, du saxophone et de la clarinette. Leur père était violoniste et leur mère pianiste.

Il commence dès l’âge de six ans par apprendre le violon pendant huit ans, jouant dans un « Junior High School Orchestra», puis adolescent passe au saxophone alto et à la clarinette sous la direction du Lt Eugene MIKELL Sr., jouant dans le « 369th Cadet Band ». En 1926 il joue dans le « Willie Freeman’s Band », et au cours de la même année, il joue un temps avec l’orchestre du batteur Jimmy CAMPBELL à Albany (New York), tenant le saxophone et le violon. Il joue ensuite en résidence à la « 116th Street Dancing School » de New York, puis avec le banjoïste Henri SAPARO au « Bamboo Inn ». En 1927 il est avec le pianiste Charlie SKEETS, puis de la fin de 1927 à 1928 avec le tromboniste Bill KATO. Il joue ensuite de la clarinette et enregistre avec « Jelly Roll » MORTON au « Rose Danceland » de juin 1928 à avril 1929. À l’automne 1929, il est dans l’orchestre de Benny CARTER à l’ « Arcadia Ballroom » , puis à la fin de cette année, il rejoint la formation de « Chick » WEBB dans laquelle il reste jusqu’en mars 1931. Du printemps 1931 à novembre 1934 il joue chez Fletcher HENDERSON et de fin 1934 à 1935, dans l’orchestre qui accompagne le chanteur Tiny BRADSHAW à New York et à Chicago. Il passe ensuite dans l’orchestre de Teddy HILL jusqu’en 1937, incluant une tournée en Europe en 1937, et enfin dans l’orchestre du chanteur et « emcee » Willie BRYANT.

De mai 1938 à 1943 il joue de l’alto au sein du sextette du contrebassiste John KIRBY. Appelé pour le service militaire à la fin de 1943, il est démobilisé à la fin de l’année 1945 et reprend sa place dans le sextette de John KIRBY.

Au printemps de 1946 il entre dans l’orchestre de Duke ELLINGTON comme saxophoniste alto et soliste à la clarinette et y reste jusqu’en 1974, à l’exception d’une courte période en 1961, pendant laquelle il joue avec le tromboniste Wilbur DePARIS.

Après la mort du Duke, il joue à New York où il travaille avec le batteur Sonny GREER (ex-Ellingtonien) dans le « Brooks Kerr’s Trio ». Il joue également dans le petit orchestre qui accompagne le show musical « Ain’t Misbehavin’ » et dirige un groupe d’Ellingtoniens.

Il est décédé à New York le 21 janvier 1981. Ses meilleurs solos à l’alto se trouvent dans les enregistrements du sextette de John Kirby. Les solos de clarinette se trouvent eux dans les enregistrements de « Jelly Roll » Morton et de Duke Ellington.