Bernard Sylvester ADDISON

Home + Ombre.png

(Guitariste – Banjoïste)

 

 

 

 

 

 

 

Né à Annapolis (Maryland) le 15 avril 1905

Décédé à New Rochelle (New York) le 18 décembre 1990

Enfant, il commence par apprendre le violon et la mandoline, puis se rend avec sa famille à Washington D.C. en 1920.

Il travaille dans la région comme banjoïste et co-dirige un groupement avec le pianiste Claude HOPKINS.

Il travaille ensuite quelque temps avec les « Oliver Blackwell’s Clowns » avant de se rendre à New York avec l’orchestre de Sonny THOMPSON.

Il travaille alors avec les « Seminole Syncopators » que dirige le pianiste Graham JACKSON en 1925 et accompagne avec cet orchestre la chanteuse Virginia LISTON.

De 1925 à 1929 il joue souvent avec Ed SMALLS, d’abord comme sideman, puis dirige son propre orchestre.

En 1927 il joue de nouveau avec Claude HOPKINS, et à partir de 1928 se spécialise à la guitare.

Il est ensuite au « Cocoanut Grove » de New York avec Louis ARMSTRONG avec lequel il enregistre.

Il joue ensuite brièvement avec les « Mileage Makers » que dirige le trompettiste Bubber MILEY (septembre 1930).

En 1931 il est à Toledo (Ohio) avec l’orchestre du saxophoniste Milton SENIOR, puis il travaille un temps avec le pianiste Art TATUM dans un groupe qui accompagne la chanteuse Adelaïde HALL.

Il rejoint ensuite l’orchestre de Russell WOODING au « Connie’s Inn » et travaille brièvement avec les pianistes « Fats » WALLER et Sam WOODING.

À la fin de 1932 il enregistre avec le saxophoniste Benny CARTER, puis joue dans l’orchestre de Fletcher HENDERSON du début de 1933 à l’été de 1934.

Il accompagne de nouveau Adelaïde HALL avant de diriger son propre orchestre à New York au « Famous Door » et à l’« Adrian’s Tap Room » (1935).

Il a enregistré avec le pianiste « Jelly Roll » MORTON et avec Bubber MILEY en 1930, puis avec le saxophoniste Coleman HAWKINS en 1933 et 1934.

En 1935 il dirige une séance d’enregistrement avec le trompettiste Freddie JENKINS.

De 1938 à novembre 1939 il est dans la formation du violoniste « Stuff » SMITH, puis dirige à nouveau une formation et joue brièvement avec Sidney BECHET en quartette (mars-avril 1940) et enregistre avec Coleman HAWKINS et avec Louis ARMSTRONG (1940).

De nouveau, il dirige son propre orchestre jusqu’à son incorporation dans l’armée durant la 2nd Guerre Mondiale.

Démobilisé, il tourne avec le tromboniste « Snub » MOSLEY, puis joue en freelance pendant plusieurs années au Canada.

En 1947, il enregistre avec Sidney BECHET, et dans les années 1950s tourne avec le groupe vocal des « Ink Spots ».

En juillet 1957 il prend part à une reconstitution de l’orchestre de Fletcher HENDERSON et accompagne le pianiste Eubie BLAKE en 1958, ainsi qu’au Festival de Newport en 1960.

De nouveau il travaille comme accompagnateur d’Adelaïde HALL et continue au cours des années 1960s à jouer en freelance.

Il est également actif comme professeur de guitare.

Il est décédé à New Rochelle (New York) le 18 décembre 1990.