Roy GAINES

(Guitariste et chanteur)

 

                        Né à Wastom (Texas) le 12 août 1934

 

                        Frère du saxophoniste Grady GAINES.

 

                        Il déménage avec sa famille à Houston lorsqu’il a six ans. Très jeune il commence par jouer du piano et se lie d’amitié avec des musiciens locaux tels que Clarence HOLLIMON et Johnny COPELAND. Adolescent il adopte la guitare et commence à jouer dans les clubs de sa ville. En 1951 il rencontre son idole le guitariste et chanteur T-Bone WALKER et se rend à Los Angeles où il est engagé dans la formation du chanteur batteur Roy MILTON. Il apprend l’harmonie à l’Université de Monterey et, en 1955, accompagne la chanteuse « Big Mama » THORNTON dans divers enregistrements, ainsi que les chanteurs Junior PARKER et « Bobby Blue » BLAND. Il se rend ensuite à New York et enregistre pour Atlantic en 1956, pour De Luxe Records (1957) et RCA en 1958. Il enregistre entre autres avec le chanteur Jimmy RUSHING (1954) et la chanteuse Billie HOLIDAY (1957). En 1961 il joue avec les « Jazz Crusaders » et intègre en 1966 le big band de Ray CHARLES. Dans les années 1970s il apparaît souvent en solo ou avec les « Jazz Crusaders » et continue à participer à des sessions d’enregistrement comme accompagnateur des chanteuses Aretha FRANKLIN, Della REESE et « The Supremes ». Il apparaît sur des albums du chanteur Stevie WONDER, l’organiste Milt BUCKNER (1975) et le chanteur et guitariste Albert KING (1976). Il continue à travailler avec T-Bone WALKER jusqu’à la mort de ce dernier en 1975. En 1975 il tourne en Europe avec le quartet de Milt BUCKNER. En 1976 il participe à un concert du chanteur Harry BELAFONTE à Las Vegas et tourne avec les « Supremes » en Amérique du Sud ainsi qu’avec la chanteuse Diana ROSS aux U.S.A. en 1977 ou avec « The Everly Brothers » au Québec. En 1977 il tourne à nouveau en Europe avec le spectacle « Harlem Swing, Sing and Dance ». Il travaille avec le trompettiste et chef d’orchestre Quincy JONES pour le cinéma et la TV. En 1982 il enregistre « Gainelining » et écrit pour la musique du film « La Couleur Pourpre » où il joue un petit rôle (1985).