Lawrence LUCIE

(Guitariste et chanteur)

 

                        Né à Emporia (Virginie) le 18 décembre 1907

                        Décédé à New York le 14 août 2009

 

                        Il était marié à la chanteuse et guitariste Susan Lenore « Nora Lee » KING.

 

                        Le « Who’s who of jazz » de John Chilton donne comme année de sa naissance 1907 tandis que l’ « Encyclopedia of Jazz » de Leonard Feather indique 1914. Dans une interview avec Laurie WRIGHT en 1981, il a déclaré : « Je suis né à Emporia (Virginie) le 18 décembre 1907… c’est la vraie date ! ». Dans sa jeunesse il apprend le banjo, la mandoline et le violon et joue pour la danse dans des orchestres familiaux. S’étant rendu à New York, il apprend le banjo au Conservatoire de Brooklyn, mais dès son premier engagement professionnel avec le trompettiste June CLARK en 1931, il joue de la guitare. Pendant huit jours il remplace Fred Guy chez Duke ELLINGTON, puis travaille dans l’orchestre du saxophoniste Benny CARTER de 1932 à 1934 et enregistre sous la direction du compositeur anglais  Spike HUGUES (1933). Il joue ensuite alternativement avec le « Mills Blue Rhythm Band » (novembre 1934-septembre 1936) et avec l’orchestre du pianiste Fletcher HENDERSON (fin avril à novembre 1934 et vers octobre 1936 à juin 1939).  En dehors de ces big bands, il enregistre avec Benny CARTER et les « Chocolate Dandies » (1933) ainsi qu’avec un certain nombre de petits groupements dirigés par le trompettiste Henry « Red » ALLEN (1934-36). Il participe également à deux sessions avec un all-star dirigé par le pianiste Teddy WILSON qui accompagne la chanteuse Billie HOLIDAY (1935, 1936). Il enregistre aussi avec le saxophoniste Leon « Chu » BERRY (1937) ainsi qu’avec  les pianistes Pete JOHNSON et « Jelly Roll » MORTON (les deux en 1939). En 1940 il joue dans le big band du saxophoniste Coleman HAWKINS pour des engagements aux « Arcadia » et « Golden Gate » ballpooms de New York ainsi que dans des clubs de cette ville. Malheureusement cet orchestre est dissout au printemps, faute d’engagement. Il travaille ensuite dans l’orchestre de Louis ARMSTRONG pendant quatre ans. On peut le voir dans le soundie « I’ll be glad when you’re dead, you rascal you » et dans le film « JamSession » (1944). Après la 2nd Guerre Mondiale il dirige un quartet avec son épouse « Nora Lee » KING. Au cours des années 1950s il joue avec le pianiste Luis RUSSELL et le batteur Cozy COLE. De mars à août 1959 il tourne avec le big band du batteur Louie BELLSON et durant les années 1960s travaille en freelance et comme musicien de studio. Il enseigne à New York et à l’occasion dirige de petits groupements. Au cours des années 1970s il est membre du « New York Jazz Repertory Company » et tourne en Europe en remplacement d’Al Casey dans le « Harlem Blues and Jazz Band ». En décembre 1979 il joue du banjo pour une session d’enregistrement du pianiste Abdullah IBRAHIM. Au cours des années 1980s et 1990s il joue avec les « Savoy Sultans » du batteur Panama FRANCIS et apparaît dans des shows hebdomadaires à la télévision.

 

                        Il est décédé le 14 août 2009 plus que centenaire.