Edwin Calvin NEWBORN

(Guitariste)

 

                        Né à Memphis (Tennessee) le 27 avril 1933

 

                        Frère cadet du pianiste Phineas NEWBORN (1931-1989).

 

                        Son oncle orthographiait son nom avec un e (Newborne), ce que Calvin a toujours utilisé, à l’exception des références à ses activités musicales.

 

                        Dans sa jeunesse, il étudie le piano classique avant de prendre des leçons de guitare et, dans un contest amateur, il joue en duo de piano avec son frère aîné. Au milieu de l’adolescence, il joue du piccolo et du baritone horn dans des orchestres locaux. Il étudie ces instruments ainsi que le trombone et la flute lors de ses études supérieures. En 1948, il commence à tourner avec l’orchestre de son frère. L’année suivante, lorsqu’il tourne comme guitariste électrique avec le chanteur et batteur Roy MILTON, il entend plusieurs musiciens de « rhythm and blues » dont T-Bone WALKER, qui influencent fortement son style. Parmi les guitaristes de jazz dont il apprend beaucoup, figurent Oscar MOORE et plus tard Johnny SMITH et Wes MONTGOMERY. En 1950 les frères Newborn prennent part à une session d’enregistrement avec le bluesman B.B. KING. Au début des années 1950s, il participe en vedette aux « Electric Guitar Battles » avec quelques musiciens tels que Pee Wee CRAYTON et Clarence « Gatemouth » BROWN. Pendant quelques mois à partir d’avril 1951, il est membre d’une tournée d’un orchestre qui accompagne le chanteur de « rhythm and blues » Jackie BRENSTON. Il a donné des leçons au bluesman « Howlin’ Wolf » pour lire la musique. En 1953 il enregistre au Texas sous la direction de son frère. Il se rend ensuite dans le nord pour jouer avec son frère de 1956 à 1958. Les deux frères enregistrent sous la direction de « Booker Little » en 1958. En 1959 et 1960 il est membre de la formation du pianiste Earl HINES et enregistre avec Lionel HAMPTON à New York et à Paris (1960-61), avec le saxophoniste Jimmy FORREST (1961), l’organiste « Wild Bill » DAVIS (1962), le tromboniste Al GREY (1963) et l’organiste Freddie ROACH (1964). À partir de cette époque, une sévère addiction aux stupéfiants interrompt sa carrière. Néanmoins, au milieu des années 1970, il vit à Los Angeles et joue avec le saxophoniste Hank CRAWFORD. Il rejoue avec son frère en 1975 et enregistre encore avec lui en 1978. Il a aussi enregistré avec Hank CRAWFORD (1982), le chanteur Jimmy WITHERSPOON (1986) à New York et sous son nom à Londres (1983). En 1988 il est de nouveau à Memphis où il étudie au « Lemoyne-Owens College ». Là, il devient assistant de direction pour l’étude des programmes de jazz et joue dans un club local avec le saxophoniste Herman GREEN ainsi qu’avec ses propres groupements. Il a écrit et publié « As quiet as it’s kept : The Genius of Phineas Newborn Jr. ».