Edwin McIntosh « Snoozer » QUINN

(Guitariste, banjoïste, violoniste et chanteur)

 

                        Né à McComb (Mississippi) le 18 octobre 1906

                        Décédé à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) en mai 1949.

 

                        Élevé dans une famille de musiciens ; il joue de la mandoline et du violon avant de choisir la guitare à l’âge de sept ans. Il devient professionnel à partir de l’adolescence et, à dix-sept ans, tourne avec les « Paul English Traveling Shows ». Par la suite il travaille avec des groupes de jazz peu connus. En 1935 il rejoint les « Bad Boys » dirigés par le pianiste Peck KELLEY et joue l’été avec le trompettiste « Wingy » MANONE. Il tourne ensuite avec l’orchestre de Mart BRITT (territory band). En 1927 il joue à Mexico avec les « Louisiana Ramblers », et au début de 1928 il est à San Antonio (Texas). Il se rend ensuite à La Nouvelle-Orléans, puis rejoint l’orchestre de Paul WHITEMAN avec lequel il reste pendant neuf mois. En 1931 il accompagne le chanteur hillbilly Jimmy DAVIS, puis retourne à La Nouvelle-Orléans où il joue durant une longue période dans l’orchestre du batteur Earl CRUMB aux « Beverley Gardens ». Vers 1940 la maladie l’oblige à cesser son activité pendant un certain temps et, en 1945, il recommence à jouer régulièrement, apparaissant au « New Orleans National Jazz Foundation Concert » en avril 1948. Atteint de tuberculose, il doit passer la dernière partie de sa vie à l’hôpital.

 

                        Il est décédé en mai 1949 d’après « Jazz Notes » (Australie), mais il est possible que ce soit en 1952.