Arthur Jr. « Bud » SCOTT

(Guitariste, banjoïste et chanteur)

 

                        Né à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 11 janvier 1890

                        Décédé à Los Angeles (Californie) le 2 juillet 1949

 

                        L’année de sa naissance est incertaine.

 

                        Dès l’enfance il joue du violon et de la guitare et, vers 1925, joue avec l’orchestre du batteur John ROBICHAUX, puis brièvement avec le trompettiste Freddy KEPPARD qui dirige l’ « Olympia Orchestra ». En janvier 1913 il quitte La Nouvelle-Orléans et tourne dans le sud comme violoniste dans le « Billy King Travelling Show ». Il travaille alors à Mobile, puis à Washington D.C. avant de se rendre à New York en 1915 où il travaille comme chanteur dans un night-club et comme violoniste dans des orchestres de théâtre. Il étudie à l’ « Institute of Musical Art » tandis qu’il travaille à Baltimore en 1917 au « Peabody Conservatory ». À partir du printemps de 1923 il tourne dans le midwest et joue par intermittence à Chicago avec le trompettiste « King » OLIVER. C’est lui qui s’exclame « Oh play that thing » dans l’enregistrement de « Dipper Mouth Blues » d’Oliver (juin 1923). Il travaille ensuite sur la côte ouest avec le tromboniste Edward « Kid » ORY, rejoint brièvement « King » OLIVER avant de revenir avec « Kid » ORY puis de jouer avec les « Curtis Mosby’s Blue Blowers ». En 1926 il est à nouveau à Chicago avec « King » OLIVER et ses « Dixie Syncopators ». Ayant quitté cette formation en décembre, il joue du banjo et dirige l’orchestre du « Café de Paris » travaillant également dans les orchestres que dirige le violoniste  Erskine TATE (1926, 1927) et le pianiste Dave PEYTON (au violon fin 1926-1928). En 1927 il enregistre avec le clarinettiste Johnny DODDS et participe à plusieurs séances du pianiste « Jelly Roll » MOTON. L’année suivante il devient membre de la petite formation du clarinettiste Jimmie NOONE Sr. à l’ « Apex Club » et prend part aux enregistrements réalisés en mai et août 1928. Après une prestation avec le clarinettiste « Fess » WILLIAMS en janvier 1929, il se rend avec Dave PEYTON, l’été de cette même année, en Californie où il travaille avec le trompettiste « Mutt » CAREY au début des années 1930s, puis dirige son propre groupe pendant plusieurs années. Entre 1944 et 1948 il est à nouveau dans l’orchestre de « Kid » ORY et apparaît dans le film « New Orlans » aux côtés de Louis ARMSTRONG.

 

                        Il est décédé le 2 juillet 1949.