Milton Brent « Milt » BUCKNER

(Organiste – Pianiste – Vibraphoniste – Arrangeur – Chef d’orchestre)

Milton Brent « Milt » BUCKNER

Né à St. Louis (Missouri) le 10 juillet 1915

Décédé à Chicago (Illinois) le 27 juillet 1977

Frère du saxophoniste alto Ted BUCKNER.

Élevé à Detroit, il apprend le piano à l’âge de dix ans et acquiert de l’expérience en jouant avec des groupes locaux dès le début de l’adolescence.

En 1932 il rejoint un orchestre dirigé par le batteur Don COX et commence à expérimenter l’emploi d’accords parallèles aux deux mains.

Il est le premier à employer cette technique connue sous le nom de « Locked hands » ou « Block chords style ».

En plus du piano il apprend à jouer du vibraphone et du trombone à pistons.

En 1934 il travaille brièvement comme arrangeur pour les « McKinney’s Cotton Pickers » et continue à jouer à et autour de Detroit avec divers orchestres : Don COX, Lanky BOWMAN, Jimmy RASCHEL, Nub BROWN, Earl WALTON et Howard BUNTS.

Milt tenait l’orchestre du saxophoniste Jimmy RASCHEL pour une des meilleures formations itinérantes de Detroit.

En novembre 1941 il devient le pianiste et arrangeur de l’orchestre de Lionel HAMPTON.

Cette association lui apporte l’opportunité de nombreux enregistrements et une popularité considérable.

Il quitte cet orchestre à l’automne 1948 pour diriger son propre orchestre, puis revient chez Lionel HAMPTON de juillet 1950 à août 1952.

C’est à cette époque qu’il change pour l’orgue Hammond B3, instrument qui restera sa principale expression pour le reste de sa carrière.

Par la suite il tourne largement et enregistre régulièrement comme leader de ses propres petites formations.

À partir de 1966 il travaille énormément en Europe où il obtient un succès considérable grâce à son jeu spectaculaire et à sa bonne humeur.

Il joue le plus souvent avec le batteur Jo JONES ou en trio avec les saxophonistes Buddy TATE ou Illinois JACQUET.

Il enregistre abondamment en France pour la marque « Black and Blue », soit comme leader, soit comme sideman, avec les saxophonistes Arnett COBB, Buddy TATE et Illinois JACQUET, le guitariste Tiny GRIMES et avec Lionel HAMPTON.

En 1970 avec Illinois JACQUET, il participe avec le pianiste-guitariste et chanteur Slim GAILLARD et le contrebassiste Slam STEWART à la réunion du célèbre team « Slim and Slam » au « Festival de Monterey ».

En 1973 il joue avec Lionel HAMPTON au « Festival de Newport » et au « Rainbow Grill » de New York.

En 1976 il effectue une tournée européenne avec un mini big band « Milt Buckner and his Lionel Hampton Alumni ».

Cette formation comprend le trompettiste Wallace DAVENPORT, le tromboniste Buster COOPER, les saxophonistes Arnett COBB, Eddie CHAMBLEE et Earle WARREN, le pianiste André PERSIANI, le contrebassiste Roland LOBLIGEOIS, le batteur Panama FRANCIS et le tap dancer Jimmy SLYDE, Milt jouant du vibraphone, du trombone à pistons et du piano).

On peut le voir avec Jo JONES dans le film de Louis PANASSIÉ « L’Aventure du Jazz ».

Par la suite il continue à jouer en trio, notamment avec Illinois JACQUET auprès duquel il décède lors d’une prestation dans un night club de Chicago le 27 juillet 1977