William Strethen « Wild Bill » DAVIS

(Organiste - Pianiste - Arrangeur)

William Strethen « Wild Bill » DAVIS

Né à Glasgow (Missouri) le 24 novembre 1918

Décédé à Moorestown (New Jersey) le 17 août 1995

Très jeune il se rend, avec sa famille, à Parsons (Kansas) et apprend la musique avec son père, chanteur professionnel.

Ses premières influences sont les pianistes « Fats  » WALLER et Art TATUM

Après des études musicales au « Tuskegee Institute » (Alabama) et au « Wiley College » de Marshall (Texas), il se rend à Chicago où il joue de la guitare et écrit des arrangements pour l’orchestre de Milt LARKIN (1939-42).

Il fournit ensuite des arrangements à l’orchestre du pianiste Earl HINES (1943), puis du saxophoniste et chanteur Louis JORDAN (1945-49), travaillant plus tard comme pianiste dans cette même formation.

Lorsqu’il quitte Louis JORDAN, il change pour l’orgue Hammond B3 et joue d’abord comme soliste à partir de 1951, puis comme leader d’un trio comprenant un guitariste et un batteur.

Durant plusieurs décennies il a un engagement pour l’été au « Little Belmont Club » à Atlantic City (New Jersey).

Il continue à écrire des arrangements, notamment son grand succès « April in Paris » enregistré par Count BASIE en 1955 et dont il écrit une adaptation pour son propre groupe.

Il enregistre avec divers musiciens : les saxophonistes Frank MORGAN (1955), Arnett COBB (1959), le saxophoniste Johnny HODGES (1961, 1963-66) et la chanteuse Ella FITZGERALD (1963).

De 1969 à 1971 il tourne et enregistre avec l’orchestre de Duke ELLINGTON, servant comme arrangeur, organiste et second pianiste.

Au cours des années 1970 il tourne largement comme soliste et avec son trio qui comprend le guitariste Floyd SMITH et le batteur Chris COLUMBUS.

Il enregistre à Paris avec le saxophoniste Buddy TATE, le tromboniste Al GREY, le saxophoniste et chanteur Eddie « Cleanhead » VINSON et le contrebassiste Slam STEWART (tous en 1972), avec les saxophonistes Illinois JACQUET (1973) et Eddie « Lockjaw » DAVIS (1978).

Plus tard il travaille avec Lionel HAMPTON (1978-80) et dirige son propre groupement en Europe.

Au début des années 1980 il apparaît dans de nombreux festivals.

Il enregistre avec le saxophoniste Guy LAFITTE en 1983, tourne avec le « Grover Mitchell’s Big Band » en 1987 et continue à travailler aux USA et en Europe jusqu’au début des années 1990.

En France il tourne avec le groupe « 3 D » comprenant le vibraphoniste Dany DORIZ et le batteur Denis MICHEL avec lesquels il enregistre.

On peut le voir dans les videos « The Texas Tenors » et « Duke Ellington in Europe » (1969).

Il est décédé le 17 août 1995