William Ballard « Bill » DOGGETT

(Organiste – Pianiste – Chef d’orchestre)

William Ballard « Bill » DOGGETT

Né à Philadelphie (Pennsylvanie) le 16 février 1916

Décédé à New York le 13 novembre 1996

Sa mère jouait du piano, instrument qu’il commence à étudier à l’âge de neuf ans.

Dès le début de l’adolescence, il dirige son propre orchestre.

En 1938 il dirige un autre orchestre qui tourne en accompagnant Lucky MILLINDER.

En 1939 il joue et enregistre avec le saxophoniste et arrangeur Jimmy MUNDY puis joue dans l’orchestre de Lucky MILLINDER (1940-42).

De 1942 à 1944 il est le pianiste et arrangeur du groupe vocal « The Ink Spots ».

À partir du milieu des années 1940 il travaille en freelance et enregistre avec le chanteur Jimmy RUSHING et avec le saxophoniste Lucky THOMPSON (les deux en 1945).

De même avec le saxophoniste Illinois JACQUET (1945-46).

Après un temps dans l’orchestre de Willie BRYANT (1946) il rejoint la formation du saxophoniste et chanteur Louis JORDAN en remplacement de Wild Bill DAVIS.

Influencé par ce dernier, il change pour l’orgue Hammond B3.

On peut le voir dans le film « Look out Sister » (1948).

Il quitte Louis JORDAN en 1951 et acquiert un succès considérable comme musicien de « Rhythm and Blues ».

Plusieurs de ses enregistrements deviennent des «a tubes », notamment son fameux « Honky Tonk » (1956).

Il continue à diriger ses divers groupements jusqu’au début des années 1990, tournant régulièrement en Europe à partir des années 1970.

On peut le voir dans le film « American Hot Wax » (1977).

Il a beaucoup contribué à populariser l’orgue Hammond.

Il est décédé le 13 novembre 1996