Henri François CHAIX

(Pianiste et chef d’orchestre)


                                                        (photo Noëlle Ribière)

Né à Genève (Suisse) le 21 février 1925

Décédé à Genève (Suisse) le 11 juin 1999

Bien que né à Genève, il était français et n’avait jamais opté pour la nationalité suisse.

C’est en 1943 qu’il commence sa carrière professionnelle lorsqu’il devient membre des «Loys Choquart’s Dixie Dandies». En 1951 il rejoint un orchestre dirigé par le saxophoniste soprano Claude AUBERT, et en 1961 il en assume la direction.

De 1962 à 1971 il dirige ses propres formations pour lesquelles il écrit des arrangements modelés sur les petits groupements ellingtoniens, mettant en vedette des solistes tels que le saxophoniste alto Roger ZUFFEREY et le ténor Michel PILET. Au cours des années soixante-dix, il dirige un trio composé du contrebassiste Alain Du BOIS et du batteur Romano CAVICCHIOLO. Pendant plusieurs années il travaille également avec quelques musiciens suisses tels que le trompettiste Oscar KLEIN, les «Tremble Kids» et les «Hot Mallets».

Il enregistre comme accompagnateur de solistes (1954-1959) et comme leader à la fin des années cinquante. Il se produit et enregistre dans les festivals de jazz et pour les radios européennes à partir de 1970. On peut le voir comme soliste invité ou accompagnateur et il enregistre aussi avec des musiciens comme Sidney BECHET (1951-55), le trompettiste Bill COLEMAN (1951-78), le clarinettiste Albert NICHOLAS (1954-72), le violoniste «Stuff» SMITH (1965-67), les trompettistes «Buck» CLAYTON (1965-69) et Rex STEWART (1966), l’organiste Milt BUCKNER (1967), les saxophonistes Ben WEBSTER (1967-72) et Benny CARTER (1968), le trompettiste Ray NANCE (1968), les saxophonistes Guy LAFITTE (1968-93) et Buddy TATE (1971), «The Dixie Dandies» (1972), le trompettiste Clark TERRY (1972-89), le saxophoniste Earle WARREN (1982), le tromboniste Roy WILLIAMS (1983-96), les trompettistes «Doc» CHEATHAM (1987-92) et Bob BARNARD (1990) et les «European Jazz Giants» (1994).

Son trio prend fin avec le décès d’Alain Du Bois en février 1997, mais il continue en duo avec le saxophoniste Roger ZUFFEREY. Outre le piano il jouait aussi du trombone.

Il est décédé à Genève le 11 juin 1999.