Charles Weston «Chuck» FOLDS

(Pianiste)


(de gauche à droite : Jackie Williams - Chuck Folds - All Hall - Doc Cheatham source internet)

Né à Cambridge (Massachusetts) le 4 mai 1938

Il grandit à Exeter (New Hampshire), et à l’âge de huit ans se rend avec sa famille à Evanston (Illinois). Sa mère jouait du piano, et très jeune il étudie cet instrument et la musique classique. Son père, amateur de jazz, l’initie à cette musique.

En 1956 il entre à la «Yale University» où il rejoint un orchestre dixieland : les «Yale Bullpups». Au cours de l’été 1957 il joue avec la formation du batteur Danny ALVIN au «Basin Street» de Chicago, et au cours des étés suivants (1958-60) il travaille avec d’autres étudiants sur un bateau allemand : le «SS Groot Ebier».

Ayant obtenu son diplôme de Yale, il se rend à New York (1960) où, après avoir traversé l’Ohio avec le tromboniste Vic DICKENSON et le trompettiste Max KAMINSKY pour son premier engagement important comme musicien de jazz, il se produit en free lance avec Eddie CONDON, Pee Wee RUSSELL, Harold «Shorty» BAKER, Sol YAGED, Ruby BRAFF, BuckCLAYTON, Jimmy McPARTLAND et Bob CROSBY dans divers établissements : «Embers», «Métropole», «Eddie Condon’s», «Rainbow Room», etc… De 1963 à 1964 il est membre des «Village Stompers». Plus tard, en 1968, il joue avec le clarinettiste Joe MURANYI à Atlantic City (New Jersey), et au cours de l’été 1970 il travaille avec la formation du trompettiste Bobby HACKETT à Laconia (New Hampshire). En 1971 il rejoint le trompettiste Roy ELDRIDGE au «London House» de Chicago, puis au «Jimmy Ryan’s» de New York jusqu’en juillet 1973.

À partir de 1972 il joue également régulièrement avec la chanteuse Maxine SULLIVAN et le trompettiste «Doc» CHEATHAM. Au cours des années 1970s il apparaît avec le «Ed Polcer’s Group» les samedis soirs à Spring Lake (New Jersey), (1973-74). Il joue aussi et enregistre avec Vic DICKENSON et Bobby HACKETT ainsi que d’autres, notamment les «Countsmen» (1974), le violoniste Joe VENUTI, le trompettiste Jimmy McPARTLAND, le saxophoniste ténor Buddy TATE et le trompettiste Yank LAWSON. De 1973 à 1979 il se produit comme soliste au «Cookery» et au «Crawdaddy». En 1980 il commence à travailler aux côtés du batteur Jackie WILLIAMS dans le quartette de «Doc» CHEATHAM pour les «brunch» du dimanche au «Sweet Basil», et de 1980 à 1990 il se produit au «Hors d’œuvrerie» du «World Trade Center», jusqu’en 1982 comme leader d’un trio, puis comme soliste. En 1991 il est à la «Grande Parade du Jazz» de Nice (France). À partir de 1990 il travaille en free lance à New York avec quelques musiciens et groupements tels que Warren VACHÉ, Bucky PIZZARELLI, Spanky DAVIS, Johnny BLOWERS, Stan RUBIN, Joel HELLENY, le contrebassiste Pete COMPO et le «Harlem Jazz and Blues Band». Après le décès de «Doc» Cheatham en 1997 il reprend la direction de l’orchestre au «Sweet Basil» sous l’appellation : «Chuck Folds and Friends», Irvin STOKES et Spanky DAVIS alternant comme trompettistes.