Alain JEAN-MARIE

(Pianiste)


(source internet)

Né à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) le 29 octobre 1945

Autodidacte, il découvre le jazz à travers les disques de Charlie Parker, «Dizzy» Gillespie et Bud Powell.

Il commence à jouer avec des musiciens locaux et enregistre pour la première fois en 1968. Il passe ensuite trois ans au Canada. De retour aux Antilles, il dirige un trio jusqu’en 1973, date à laquelle il se rend à Paris (France). Là, il joue à «La Cigale» avec son compatriote le saxo-clarinettiste Robert MAVOUNZY et le tromboniste Al LIRVAT.

À la fermeture du club en 1975, il devient free lance et accompagne plusieurs musiciens tels les trompettistes Bill COLEMAN, Joe NEWMAN, Harry EDISON et Clark TERRY, les saxophonistes Sonny STITT, James MOODY, Barney WILEN et Archie SHEPP, ainsi que le batteur Max ROACH. Il joue souvent en trio avec le contrebassiste Riccardo del FRA et le batteur Al LEVITT.

Durant les années 1980s il tourne avec le saxophoniste Hal SINGER et Al LEVITT, apparaissant à l’occasion comme pianiste de la «Gérard Badini’s Swing Machine». En 1986 il accompagne à Paris la chanteuse Dee Dee BRIDGEWATER avec le contrebassiste Patrice CARATINI et le guitariste Marc FOSSET et plus tard, joue en duo avec le pianiste Michel GRAILLIER. En 1990 il enregistre avec la chanteuse Abbey LINCOLN à New York, et en 1996 il accompagne le chanteur Jeri BROWN à Paris.

Depuis 1993 il poursuit une recherche du «Jazz Biguine».